DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Eruption volcanique à Bali: l'aéroport rouvert après une brève fermeture

Vous lisez:

Eruption volcanique à Bali: l'aéroport rouvert après une brève fermeture

Eruption volcanique à Bali: l'aéroport rouvert après une brève fermeture
Taille du texte Aa Aa
L'aéroport international de Bali a rouvert vendredi après avoir été fermé plus tôt dans la journée en raison d'une éruption volcanique sur l'île la plus touristique d'Indonésie, entraînant l'annulation de centaines de vols et bloquant de nombreux touristes, ont indiqué les autorités. Compte tenu du danger pour le trafic aérien des cendres volcaniques du mont Agung projetées à quelque 2.000 mètres d'altitude, l'aéroport Ngurah Rai avait été fermé à 03H00 (19H00 GMT jeudi) avant de rouvrir à 14H30 (07H30 GMT). "Etant donné que la propagation de cendres dans l'espace aérien n'est plus un danger" pour les avions, en raison du changement de direction des vents, l'aéroport a rouvert, a déclaré le directeur des autorités aéroportuaires locales, Herson, qui n'a qu'un patronyme comme nombre d'Indonésiens. La fermeture avait entraîné l'annulation de plus de 300 vols domestiques et internationaux au départ et à destination de Bali, une situation qui a affecté près de 27.000 passagers. Des milliers de touristes se sont ainsi retrouvés bloqués temporairement à l'aéroport ou dans des hôtels de l'île. L'éruption du mont Agung, culminant à un peu plus de 3.000 mètres et situé à environ 75 km des principales destinations touristiques de Kuta et Seminyak, a par ailleurs entraîné l'évacuation de quelque 400 habitants vivant à proximité du volcan. Ce dernier entre régulièrement en éruption depuis qu'il s'est réveillé l'an passé. La menace d'une éruption majeure avait conduit à la fermeture de l'aéroport pendant trois jours en novembre dernier. L'annulation de centaines de vols avait bloqué des milliers de touristes. Ils viennent du monde entier sur cette île aux plages paradisiaques. La dernière éruption majeure de l'Agung avait fait quelque 1.600 morts en 1963. Environ un milliard de tonnes de débris avaient été rejetés dans l'atmosphère jusqu'à Jakarta, à un millier de kilomètres, provoquant une obscurité qui avait fait baisser la température du globe de 0,3 degré pendant un an. L'Indonésie, qui compte le plus grand nombre de volcans actifs dans le monde, est située sur la "ceinture de feu du Pacifique", zone de collision de plaques tectoniques théâtre de nombreux séismes et éruptions volcaniques.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.