DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hong Kong: des milliers de manifestants malgré la pression croissante des autorités

Vous lisez:

Hong Kong: des milliers de manifestants malgré la pression croissante des autorités

Hong Kong: des milliers de manifestants malgré la pression croissante des autorités
Taille du texte Aa Aa
Des milliers de manifestants pro-démocratie ont défilé dimanche dans le centre de Hong Kong, dénonçant les pressions croissantes des autorités à l'encontre de ce type de rassemblement. Pékin tolère de moins en moins de tels signes de contestation à Hong Kong, un territoire qui bénéficie d'une certaine autonomie, depuis les rassemblements massifs de 2014 en faveur de la démocratie qui avaient quasiment bloqué certaines parties de la ville. Des activistes avaient réclamé l'indépendance du territoire vis-à-vis de la Chine. Hong Kong bénéficie de droits non autorisés sur le continent tels que la liberté d'expression, mais les contestataires redoutent qu'ils ne soient menacés par Pékin et les autorités locales fidèles au gouvernement central. Les autorités "ont eu recours à différents moyens pour mobiliser leur puissance et faire annuler le rassemblement", a accusé devant l'AFP Sammy Ip du Front civil pour les droits de l'Homme, à l'origine de la manifestation. La police a ainsi mis en garde les riverains qu'ils pourraient être arrêtés pour rassemblement illégal s'ils se joignaient à la manifestation, un moyen d'"intimider les citoyens", selon Sammy Ip. Le journal Ta Kung Pao, favorable à Pékin, a appelé le mois dernier dans un éditorial à l'interdiction du rassemblement. Le défilé s'est achevé devant le quartier général du gouvernement de Hong Kong, les manifestants réclamant "la fin de la dictature du parti unique". "Le gouvernement ne travaille pas pour le peuple et beaucoup de gens souffrent", a déclaré à l'AFP Iris Wong, 26 ans. Depuis le "mouvement des parapluies" de 2014, les principaux militants pro-démocratie ont été poursuivis pour des motifs liés aux réglementations sur les manifestations. Ces militants pro-démocratie et pro-indépendance ont également été interdits de présenter leur candidature aux élections à Hong Kong. D'autres groupes se sont joints dimanche à la marche, comme des militants de défense des droits des personnes LGBT, ou encore des manifestants qui réclamaient de meilleures conditions de vie dans cette mégapole très densément peuplée et où l'écart des niveaux de vie ne fait que s'accentuer.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.