DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue de Diamant: échec radical pour le perchiste Lavillenie (5,45)

Vous lisez:

Ligue de Diamant: échec radical pour le perchiste Lavillenie (5,45)

Ligue de Diamant: échec radical pour le perchiste Lavillenie (5,45)
Taille du texte Aa Aa
Le recordman du monde (6,16 m) du saut à la perche Renaud Lavillenie est tombé de haut, seulement 8e et dernier ex aequo avec 5,45 m vendredi soir à Rabat, lors de la 9e étape de la Ligue de diamant d'athlétisme. Le champion olympique 2012, un strapping au genou gauche, a essuyé trois échecs à 5,60 m, avec un problème de poteau. En effet, nettement au-dessus de la barre à chaque essai, le Clermontois n'a pu l'éviter en retombant. Agé de 31 ans, Lavillenie restait sur un 8e titre de champion national (5,80 m) dimanche à Albi et, il y a neuf jours, un succès sans bavureà 5,91 m hors stade à Lausanne. Triple champion d'Europe en plein air, Lavillenie s'est découvert un nouveau rival pour les joutes continentales programmées à Berlin du 6 au 12 août avec le jeune (21 ans) Timur Morgunov. Le Russe a pris la 3e place du concours, avec 5,80 m, devancé aux essais à cette barre par le Polonais Pawel Wojciechowski (2e), alors que champion du monde américain Sam Kendricks a été le seul concurrent à passer 5,86 m.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.