DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Wimbledon: la demi-finale Nadal-Djokovic suspendue par le couvre-feu

Vous lisez:

Wimbledon: la demi-finale Nadal-Djokovic suspendue par le couvre-feu

Wimbledon: la demi-finale Nadal-Djokovic suspendue par le couvre-feu
Taille du texte Aa Aa
La seconde demi-finale de Wimbledon opposant le N.1 mondial, l'Espagnol Rafael Nadal, au Serbe Novak Djokovic (21e) a été suspendue à 23h02 locales (22h02 GMT, 00h02 heure continentale) par le couvre-feu jusqu'à samedi, alors que Djokovic venait de remporter la troisième manche pour mener 2 sets à 1 (6-4, 3-6, 7-6 (11/9)). Dans ce match de très haut niveau, Djokovic s'est adjugé la troisième manche sur sa seconde balle de set, après en avoir écarté trois. Sous le toit du Central et ses projecteurs, les parties peuvent se prolonger dans la soirée mais une heure limite, 23h00 locales, a été imposée par les résidents du quartier. Nadal, en quête d'un troisième titre à Londres (après 2008 et 2010), et son adversaire, triple lauréat en 2011, 2014 et 2015, avaient dû patienter de longues heures avant de pouvoir pénétrer sur le court. Car la première demi-finale remportée par le Sud-Africain Kevin Anderson devant l'Américain John Isner avait duré 6h36. Vainqueur en cinq sets (7-6 (8/6), 6-7 (5/7), 6-7 (9/11), 6-4, 26-24), le géant Anderson (2,03 m) a disputé avec le géant Isner (2,08 m) le deuxième plus long match de l'histoire en Grand Chelem.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.