DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tour de France: le peloton quitte les Alpes pour la 13e étape vers Valence

Vous lisez:

Tour de France: le peloton quitte les Alpes pour la 13e étape vers Valence

Tour de France: le peloton quitte les Alpes pour la 13e étape vers Valence
Taille du texte Aa Aa

Le peloton des 152 coureurs du Tour de France a quitté vendredi en début d'après-midi les Alpes depuis Le Bourg-d'Oisans vers Valence pour une 13e étape longue de 169,5 kilomètres, sur un terrain à nouveau favorable aux sprinteurs.

L'Italien Vicenzo Nibali (Bahrein), victime d'une fracture de la 10e vertèbre après une chute à quatre kilomètres de l'arrivée de la 12e étape est non partant, alors que l'étape vers l'Alpe d'Huez a été fatale à neuf coureurs (six abandons, deux hors délai et un non-partant).

L'abandon du "Requin de Messine" permet au premier Français, Romain Bardet (AG2R), de gagner une place au classement général. Il est désormais 5e.

Le départ de l'étape a été donné à 13h45 sous un ciel gris. Des orages sont annoncés sur le parcours, Météo France plaçant les départements traversés (Isère et Drôme), sous vigilance orange pour toute la journée.

Le Britannique Geraint Thomas (Sky), vainqueur au sommet de l'Alpe d'Huez, a pris vendredi le départ de sa deuxième étape en jaune sur le Tour 2018, la sixième dans sa carrière.

Deux petites côtes sont au programme dans la vallée du Rhône, mais l'arrivée à Valence semble promise aux sprinteurs.

Les Alpes ont toutefois fait de gros dégâts. Le Colombien Fernando Gaviria (Quick Step), premier maillot jaune cette année et vainqueur de deux étapes (1re et 4e), ainsi que le Néerlandais Dylan Groenewegen (Lotto-NL), qui a également remporté deux étapes (7e et 8e) ont ainsi abandonné avant l'Alpe d'Huez, tout comme les Allemands André Greipel (Lotto) et Rick Zabel (Katusha).

Jeudi, Mark Cavendish (Dimension Data) et Marcel Kittel (Katusha) étaient arrivés hors délai à La Rosière.

Parmi les sprinteurs, il ne reste donc plus que le porteur du maillot vert, le Slovaque Peter Sagan (Bora), le Norvégien Alexander Kristoff (Emirats) et les Français Arnaud Démare (Groupama-FDJ) et Christophe Laporte (Cofidis).

Dans sa partie finale, la course, qui suit un sens est-ouest, pourrait être exposée au vent, parfois violent dans la vallée du Rhône. Avec le risque de possibles cassures et de perte de temps pour les prétendants au classement général.

L'arrivée, jugée au bout d'une ligne droite de 350 mètres, près du stade Georges-Pompidou, est prévue vers 17h30 (moyenne de 45 km/h).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.