DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Législatives au Pakistan: ouverture des bureaux de vote

Vous lisez:

Législatives au Pakistan: ouverture des bureaux de vote

Législatives au Pakistan: ouverture des bureaux de vote
Taille du texte Aa Aa

Les bureaux de vote ont ouvert mercredi au Pakistan pour des élections législatives sous haute sécurité, ont constaté des journalistes de l’AFP, au terme d'une campagne tendue, assombrie par des attentats et des accusations d'interférence de l'armée.

Quelque 106 millions d'électeurs, sur une population de 207 millions de personnes, sont appelés aux urnes ce mercredi pour élire leurs députés pour une législature de cinq ans. La formation gagnante sera appelée à former le prochain gouvernement.

De petits groupes d’électeurs se pressaient aux portes d’un bureau de vote d’un quartier chic de Lahore (centre), a constaté l’AFP. "C'est la deuxième fois que je vote. La situation sécuritaire est bonne ici", a déclaré à l'AFP une électrice, Maryum Arif, femme d'affaires.

L'un des principaux candidats au poste de Premier ministre, le chef du parti PML-N Shahbaz Sharif, est arrivé peu après à son tour pour glisser son bulletin dans l'urne.

L'ex-champion de cricket Imran Khan, qui dirige le Tehreek-e-Insaf (PTI, "Mouvement pour la justice") figure parmi les favoris.

Au total, plus de 85.000 bureaux de vote doivent accueillir les votants tout au long de la journée avant de refermer leurs portes à 13H00 GMT. Les premiers résultats sont attendus dans la soirée.

Le scrutin de mercredi ne représente que la seconde transition démocratique d'un gouvernement civil à un autre dans ce jeune pays à l'histoire ponctuée de coups d'Etat militaires et d'assassinats politiques.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.