DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le ministre paraguayen de l'Agriculture meurt dans un accident d'avion

Vous lisez:

Le ministre paraguayen de l'Agriculture meurt dans un accident d'avion

Taille du texte Aa Aa

Le ministre paraguayen de l'Agriculture et son vice-ministre sont morts mercredi soir dans un accident d'avion dans le sud du Paraguay, selon les autorités aériennes du pays sud-américain.

Jeudi matin, les secouristes ont découvert les restes du bimoteur Beechcraft, qui s'est écrasé dans une zone marécageuse peu après avoir décollé de l'aéroport d'Ayolas, proche de la frontière avec l'Argentine.

Le ministre retournait à Asuncion après avoir rendu visite à sa mère mourante, qui est décédée jeudi matin, après l'accident de son fils.

Les quatre occupants de l'avion ont été tués: le ministre Luis Gneiting et le vice-ministre chargé de l'Elevage, Vicente Ramirez, un fonctionnaire du ministère, et le pilote.

"Il n'y a aucun survivant. L'avion est tombé dans l'eau dans un marécage où la profondeur est de trois mètres", a déclaré Roque González, de l'Unité spéciale de recherches et secours.

Luis Gneiting, vétérinaire de formation, est un homme de confiance de l'actuel président Horacio Cartès.

D'après un pilote travaillant pour le même ministère, Lino Paniagua, l'avion a eu une avarie au niveau d'un des deux moteurs.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.