DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Basket: minées par les sanctions, les Philippines n'iront pas aux Jeux asiatiques

Vous lisez:

Basket: minées par les sanctions, les Philippines n'iront pas aux Jeux asiatiques

Basket: minées par les sanctions, les Philippines n'iront pas aux Jeux asiatiques
Taille du texte Aa Aa

La Fédération philippine de basket a annoncé vendredi qu'elle n'enverrait pas d'équipe aux Jeux asiatiques en août, se disant incapable d'y présenter une "formation optimale" après les lourdes sanctions infligées aux Philippines à la suite de la bagarre générale début juillet contre l'Australie en qualifications du Mondial-2019.

Dix joueurs et deux entraîneurs des Philippines ont été suspendus mi-juillet par la Fédération internationale de basket (FIBA) pour les violences lors du match de qualification à Manille le 2 juillet face à l'Australie: la rencontre avait dégénéré dans le troisième quart-temps avec des coups de poing, de pied et de chaise, entre les joueurs mais aussi avec des spectateurs.

"Nous n'avons juste pas le temps et l'opportunité d'envoyer une équipe optimale pour les Jeux asiatiques", a affirmé vendredi à l'AFP Al Panlilio, président d'une Fédération philippine qui a également écopé de 215.000 euros d'amende dans cette affaire. "Nous allons nous concentrer sur le prochain tour de qualification pour les Championnats du monde."

Une décision que la Fédération avait déjà annoncée jeudi et qui n'a rien d'anodin dans un pays où le basket est le sport le plus populaire.

"Nous allons faire appel de la décision de la FIBA et clarifier des aspects importants de la décision", a ajouté Al Panlilio, concernant les incidents du match remporté par défaut par l'Australie.

Les Jeux asiatiques se dérouleront du 18 août au 2 septembre en Indonésie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.