DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Russie va renforcer sa marine avec 26 nouveaux navires en 2018

Vous lisez:

La Russie va renforcer sa marine avec 26 nouveaux navires en 2018

La Russie va renforcer sa marine avec 26 nouveaux navires en 2018
Taille du texte Aa Aa

La Russie va renforcer sa flotte militaire cette année avec 26 nouveaux navires, dont quatre bâtiments équipés de missiles de croisière Kalibr, a annoncé dimanche le président russe Vladimir Poutine.

"Au total en 2018, la marine va obtenir 26 nouveaux navires de guerre et bateaux à moteur, dont quatre équipés de missiles Kalibr", a déclaré M. Poutine, cité par l'agence Interfax, lors d'un déplacement à l'occasion du Jour de la marine à Saint-Pétersbourg, dans le nord-ouest de la Russie.

M. Poutine a souligné que la flotte russe avait déjà reçu cette année quatre navires de surface, un bateau anti-sabotage et trois navires ravitailleurs.

Les missiles Kalibr, d'une portée estimée de 1.900 km, équivalent des Tomahawk américains et capables de déjouer les défenses à très basse altitude, ont été à plusieurs reprises utilisés ces dernières années par les forces russes pour frapper des cibles en Syrie depuis des navires situés en Méditerranée.

Le commandant de la flotte russe de la mer Noire, basée à Sébastopol en Crimée, le vice-amiral Alexandre Moisseïev, a indiqué que ses forces allaient être renforcées de six nouveaux navires d'ici la fin de l'année, selon Interfax.

Vladimir Poutine a assisté dimanche matin à une grande parade de navires militaires sur les eaux de la Neva à Saint-Pétersbourg, à laquelle ont pris part 39 bâtiments.

"Nous allons continuer à prendre des mesures afin de renforcer et développer notre marine et améliorer son équipement", a-t-il déclaré.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.