DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Athlétisme Dopage: le Russe Lysenko suspendu provisoirement et privé d'"Europe"

Vous lisez:

Athlétisme Dopage: le Russe Lysenko suspendu provisoirement et privé d'"Europe"

Athlétisme Dopage: le Russe Lysenko suspendu provisoirement et privé d'"Europe"
Taille du texte Aa Aa

Le vice-champion du monde du saut en hauteur, le Russe Danil Lysenko, a été provisoirement suspendu et ne pourra pas participer aux Championnats d'Europe (6-12 août à Berlin) pour un défaut de localisation et pour ne pas s'être rendu disponible pour des tests antidopage hors-compétition, a annoncé vendredi la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF).

Le médaillé d'or mondial en salle en 2018 faisait partie des 74 athlètes russes considérés comme irréprochables par un panel antidopage et autorisés à concourir cette année sous drapeau neutre malgré la suspension de leur pays depuis le scandale de dopage et de corruption dans ce sport en 2015.

La Fédération internationale avait déjà retiré début mai le statut d'athlète neutre à cinq marcheurs russes, dont le vice-champion du monde du 20 km Sergeï Shirobokov, pour s'être entraînés sous la direction de Viktor Chegin, banni à vie de toute activité dans le sport, juste avant les Championnats du monde par équipes de la discipline.

L'IAAF a reconduit la suspension de la Russie le 27 juillet. La Fédération internationale avait été touchée au coeur par le scandale, son ancien patron Lamine Diack (1999-2015) étant soupçonné d'avoir été corrompu pour freiner des procédures disciplinaires contre des athlètes russes dopés. Lamine Diack a été mis en examen pour corruption en France, pays qu'il a l'interdiction de quitter.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.