DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Athlétisme: blessée, Lesueur renonce au dernier essai au saut en longueur à l'Euro

Vous lisez:

Athlétisme: blessée, Lesueur renonce au dernier essai au saut en longueur à l'Euro

Athlétisme: blessée, Lesueur renonce au dernier essai au saut en longueur à l'Euro
Taille du texte Aa Aa

Eloyse Lesueur-Aymonin, double championne d'Europe en plein air (2012-2014), a renoncé en raison d'une gêne à un ischio au 3e essai des qualifications de la longueur, éliminée de fait après avoir mordu ses deux premières tentatives, jeudi matin aux Championnats d'Europe à Berlin.

Également championne du monde 2014 en salle, la Marseillaise a ressenti une gêne à un ischio lors de l'impulsion à son premier essai.

Âgée de 30 ans, la jeune femme, qui avait franchi 6,80 m cette saison, avait notamment manqué les Jeux de Londres en 2012 et de Rio en 2016 pour des problèmes physiques. Mais aussi les Mondiaux 2015 à Pékin et 2017 à Londres.

"C'est une déception, mais en demi-teinte. Parce que je suis tellement contente de retrouver un grand Championnat, et je sais que je suis physiquement en forme", a indiqué la sauteuse en longueur.

"J'avais des super sensations en arrivant au stade, et à l'échauffement je faisais des courses d'élan du feu de dieu. A mon premier essai, j'ai fait une grosse course, mais à l'impulsion j'ai ressenti une contracture au même endroit où j'avais eu une alerte cet été à l'ischio. J'essaie au 2e, mais je vois que je ne peux pas mettre de rythme. Et j'ai eu une telle histoire avec les blessures que je n'ai pas eu envie d'insister. Je n'ai pas envie de reperdre une année", a ajouté Lesueur-Aymonin.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.