Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Portugal : les boues issues des déchets traités vont produire du biogaz

Access to the comments Discussion
Par euronews
Portugal : les boues issues des déchets traités vont produire du biogaz
Tous droits réservés  Extrato da LUSA   -  

Tout ce qui arrive dans une station d'épuration des eaux usées n'arrive pas forcément en bout de chaîne. À la station d'épuration de Loures au Portugal, les boues issues des déchets traités auront une nouvelle vie. Elle démarrera au mois de juillet prochain, grâce à un processus innovant promu par le ministère portugais de l'Environnement.

"Ce projet est très pertinent car il nous montre que tout peut avoir de la valeur et que ce que nous pensons ne plus avoir de valeur, les déchets que nous produisons, dans ce cas, les boues que nous traitons, penser qu'ils n'ont pas de valeur est une erreur" souligne João Matos Fernandes, ministre portugais de l'Environnement et de l'Action climatique.

"Au départ, les boues n'étaient pour nous qu'un souci, celui de les faire sortir rapidement de la Station et de les emmener dans un endroit sans danger pour l'environnement. Aujourd'hui, un gestionnaire ne veut pas se débarrasser des boues. Après tout, les boues, pour lesquelles on paie un service, afin de les faire sortir, peuvent avoir une valeur économique et même générer une valeur pour le gestionnaire de la station d'épuration lui-même" poursuit le ministre.

Les boues résiduelles seront utilisées pour la production d'hydrogène et de biogaz. Une source d'énergie qui, dans un avenir proche, pourrait venir alimenter les véhicules, les foyers et les entreprises du Portugal.

"Quand on parle de traitement des eaux usées urbaines, on parle essentiellement de matière organique et dans une station d'épuration, elle dégage naturellement du biogaz. Et il faut absolument que ce biogaz, qui est une source d'énergie importante qui peut remplacer le gaz naturel, puisse être utilisé à cette fin" indique João Matos Fernandes, ministre de l'Environnement et de l'Action climatique.

Les projets de production du biogaz issu des boues de la station d'épuration et la production ultérieure de biométhane 100% renouvelable représentent un investissement de plus de 3,5 millions d'euros, financé en partie par le Fonds de soutien à l'innovation.

Sources additionnelles • Lusa