Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Les migrants exclus des plans de vaccination contre le Covid-19

Access to the comments Discussion
Par euronews
Les migrants exclus des plans de vaccination contre le Covid-19
Tous droits réservés  Panagiotis Balaskas/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved   -  

L'épidémie rend les migrants encore plus vulnérables. 

À l'occasion de la Journée internationale des migrants, l'OMS et l'OIM (Organisation internationale pour les migrations) dénoncent leur exclusion des plans de vaccination de nombreux pays.

Un accès au vaccin bloqué dans 45 pays

"Selon notre analyse sur 180 pays, les migrants en situation irrégulière ne peuvent pas obtenir le pass COVID-19 dans au moins 45 pays, et dans 46 l'accès reste flou." explique Jacqueline Weekers, directrice de la division santé de l'OIM.

"L'accès équitable aux services de santé reste insuffisant, et la stigmatisation, la discrimination à l'encontre des migrants se sont répandues - comme l'ont montré des reportages, après la découverte du variant Omicron." renchérit-elle.

L'OMS fait les comptes

Etant donné le nombre de migrants dans le monde, sans vaccination, l'épidémie se poursuivra. C'est ce qu'affirme Santino Severoni, le directeur du programme "Migration et Santé de l'OMS" qui fait les comptes.

"Aujourd'hui, une personne sur trente est un migrant, une personne sur quatre-vingt-quinze est un déplacé forcé." explique-t-il. "En d'autres termes, nous sommes préoccupés car nous avons estimé à environ un milliard entre les migrants, les réfugiés, les migrants irréguliers et les déplacés internes, le nombre de personnes qui peuvent ne pas avoir accès aux systèmes de santé."

Enlever les barrières

Les deux organisations appellent les pays à faire tomber les barrières administratives, logistiques, géographiques, culturelles, linguistiques et financières qui mettent les migrants hors de portée de la vaccination.