Cet article n'est pas disponible depuis votre région

La police ukrainienne sous tension à mesure que l'armée russe avance sur Kiev

Access to the comments Discussion
Par Camille Pauvarel
La police ukrainienne sous tension à mesure que l'armée russe avance sur Kiev
Tous droits réservés  AP Photo   -  

Depuis l'invasion de la Russie, la police ukrainienne est sous tension. Notre reporter Valérie Gauriat a rencontré des agents de la police.

Ce début de semaine, à la tombée de la nuit, le calme semblait occupé les rues désertes de la capitale ukrainienne. Mais derrière l'apparente tranquillité, depuis mardi, les services de sécurité sont en alerte maximale et la ville se prépare au pire : une invasion.

À Kiev, tous les policiers sont en mode combat, explique notre journaliste sur place.Elle se trouve avec des policiers qui contrôlent les véhicules et leur demande ce qu'ils cherchent. Hors caméra, les agents lui disent qu'ils ont découvert plusieurs armes automatiques dans le véhicule de cet homme.

Les numéros de série de ces fusils automatiques ont été effacés et ils ne sont pas enregistrés.Les agents deviennent nerveux. C'est la troisième fois en un jour que cette patrouille met la main sur ce type d'objets.

Selon eux, des combats de rue pourraient avoir lieu à Kiev, si la Russie envahit la capitale. À la tombée de la nuit, le calme semblait régner dans la capitale ukrainienne. Le centre de la capitale ukrainienne était désert. Mais derrière l'apparente tranquillité, depuis mardi, les services de sécurité sont en alerte maximale et la tension est bien réelle à Kiev.

**Bilan, **198 civils tués

Le ministre ukrainien de la Santé a fait état samedi de 198 civils tués, dont trois enfants, et plus d'un millier de blessés depuis le début de l'invasion russe du pays il y a trois jours.

"Malheureusement, selon les données opérationnelles, 198 personnes sont mortes aux mains des envahisseurs, dont trois enfants, et 1.115 sont blessées, dont 33 enfants", a indiqué le ministre Viktor Liachko sur Facebook.