Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Ukraine : avancée des troupes russes vers Kyiv et "couloirs humanitaires"

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP, AP
Un char russe détruit sur une route de Brovary au nord de Kyiv, Ukraine, le 10 mars 2022
Un char russe détruit sur une route de Brovary au nord de Kyiv, Ukraine, le 10 mars 2022   -   Tous droits réservés  Felipe Dana/AP   -  

L'avancée des troupes russes vers la capitale ukrainienne. Les Russes assurent ne viser que des cibles militaires. Faux, répondent les autorités ukrainiennes qui parlent d'une catastrophe humanitaire.

En Ukraine, les troupes russes poursuivent ce qui ressemble à une manœuvre d'encerclement de Kyiv. Après avoir atteint les faubourgs nord et ouest de la capitale, les chars russes ont pris position dans un village à une vingtaine de kilomètres au nord-est de Kyiv.

Les forces ukrainiennes tentent de résister, parvenant ponctuellement à stopper, du moins ralentir la progression des chars russes.

Une vidéo, diffusée par le ministre ukrainien de la Défense, montre des soldats ukrainiens récupérant des minutions abandonnées par les Russes.

Bombardement de Marioupol

De leur côté, les autorités russes publient ces images d'hélicoptères russes partant à l'assaut de cibles ukrainiennes.

Moscou assure ne viser que des objectifs militaires. Et de justifier le bombardement de la maternité de Marioupol : d'après le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, ce bâtiment servait de base à un bataillon nationaliste ukrainien.

Le ministère russe de la Défense a donné une autre version ce jeudi, affirmant qu'il s'agissait d'une "mise en scène totale visant à entretenir l'agitation anti-russe en Occident".

Réponse du président ukrainien, Volodymyr Zelensky.

Les soldats russes ont déjà causé une catastrophe humanitaire en Ukraine.<br>Cela fait partie de leur plan.<br>Ils veulent humilier notre peuple.<br>Ils veulent nous forcer à mendier auprès d'eux, du pain et de l'eau.
Volodymyr Zelensky
président ukrainien

"Couloirs humanitaires"

D'après le maire de Kyiv, la ville s'est vidée de moitié en deux semaines.

L'Ukraine réclame des corridors sécurisés pour évacuer les civils mais à l'intérieur de ses frontières, et non vers la Russie, comme le propose Moscou.

Les dégâts provoqués par la guerre en Ukraine sont d'ores et déjà évalués à 100 milliards de dollars. C'est le chiffre avancé ce jeudi par le conseiller économique du président ukrainien.

La veille, le FMI a approuvé une aide d'urgence de près d'un milliard et demi de dollars.