Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Séisme au Japon : au moins quatre morts et plus de 100 blessés

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
Séisme au Japon : au moins quatre morts et plus de 100 blessés
Tous droits réservés  大森裕太/AP   -  

Quatre personnes ont été tuées et plus de cent blessées lors du violent séisme de magnitude 7,4 qui a secoué l'est du Japon. L'alerte tsunami qui avait été annoncée dans la nuit, a finalement été levée ce jeudi matin.

Le tremblement de terre a fait s'effondrer des pans de maison, dérailler un train, sans faire de victimes, ouvert des fissures sur des autoroutes et renversé des étalages dans des magasins.

Mais les dégâts ont semblé relativement mineurs par rapport à la puissance du séisme qui a affecté principalement les départements de Fukushima et Miyagi, dans le nord-est du Japon.

Le tremblement de terre qui s’est produit au large de Fukushima, a été fortement ressenti à Tokyo, et a privé d'électricité pendant plusieurs heures plus de deux millions de foyers autour de la capitale.

Selon l'Agence météorologique japonaise (JMA), l'hypocentre de la secousse survenue mercredi à 23H36 (14H36 GMT), réévaluée à 7,4 (contre 7,3 initialement), se trouvait à 60 km de profondeur sous l'océan Pacifique au large du département de Fukushima, où une centrale nucléaire avait été ravagée par un tsunami en 2011.

De petites répliques ont été enregistrées tout au long de la nuit. Des consignes d'évacuation vers des refuges ont été diffusées dans certaines localités.

AP Photo
Un bâtiment détruit à Soma dans la préfecture de Fukushima, 17 mars 2022.AP Photo

Fukushima est toujours dans les esprits

Le Japon, toujours hanté par le séisme du 11 mars 2011, avait observé une minute de silence vendredi en mémoire de cette catastrophe majeure.

Le désastre avait fait plus de 18 500 morts et disparus, essentiellement à cause du tsunami, et forcé plus de 165 000 personnes du département de Fukushima à évacuer leurs foyers à cause des émissions radioactives de la centrale nucléaire endommagée, où les coeurs de trois réacteurs avaient fondu.

Les autorités locales recensent encore aujourd'hui 33 365 personnes déplacées, dont 80 % vivent hors du département de Fukushima.

Situé au carrefour de plusieurs grandes plaques tectoniques, le Japon est régulièrement touché par des tremblements de terre. Les autorités japonaises imposent, depuis plusieurs années, de strictes normes de construction pour que les bâtiments soient capables de résister à de fortes secousses.