Judo : Heydarov renverse le champion du monde Shavdatuashvili en Hongrie

Access to the comments Discussion
Par Euronews
En -73kg, l'Azerbaïdjanais Hidayat Heydarov a bousculé l'actuel champion du monde géorgien Lasha Shavdatuashvili.
En -73kg, l'Azerbaïdjanais Hidayat Heydarov a bousculé l'actuel champion du monde géorgien Lasha Shavdatuashvili.   -   Tous droits réservés  International Judo Federation

La deuxième journée du Grand Chelem de judo de Hongrie a débuté par une cérémonie avec plus de 200 judokas ukrainiens réfugiés vivant en Hongrie. Ils ont au la chance de fouler le tatami de la compétition.

Un hommage a ensuite été rendu à l’ancien premier ministre japonais Shinzo Abe, assassiné ce vendredi.

Le président de la Fédération internationale de judo, Marius Vizer, a ouvert l'événement aux côtés du ministre hongrois de la Défense, Kristóf Szalay-Bobrovniczky, et du vice-président de la FIJ, László Toth.

En -63kg, la Japonaise Megumi Horikawa a surpris la Polonaise Angelika Szymanska avec un jeu de jambes rapide, pour marquer un Waza-ari décisif, lui permettant de remporter sa troisième médaille d'or en Grand Chelem.

Le Président du Monténégro, Milo Đukanović, était présent pour remettre les médailles.

"J'ai fait ce que je faisais à l'entraînement, et je suis contente d'avoir bien débuté la finale, a expliqué Horikawa. J'ai quand même été un peu frustrée parce que l'Ippon s'est transformé en Waza-ari. Mais je suis contente d'avoir pu maintenir le rythme."

En -73kg, l'Azerbaïdjanais Hidayat Heydarov a bousculé l'actuel champion du monde géorgien Lasha Shavdatuashvili, en le contrant au Golden Score. Il n’a pas caché sa joie de gagner un match aussi important.

Heydarov a reçu sa médaille des mains du ministre hongrois de la Défense Kristóf Szalay-Bobrovniczky.

"Aujourd'hui, quand je me suis réveillé, je me suis senti très frais et je me suis dit que j’irais en finale, a-t-il révélé. Et quand je suis en finale, je ne donne jamais rien à mon adversaire, donc je savais que je remporterais la médaille d'or"

En -70kg, un parfait exemple d'action et de réaction : la Japonaise Saki Niizoe a enjambé l'attaque de l’Allemande Miriam Butkereit pour marquer un fantastique Ippon. Les spectateurs n’ont pas manqué d’apprécier la qualité du judo proposé.

Niizoe a reçu sa médaille des mains du PDG d'OTP Bank, Sándor Csányi.

En -81kg, le Brésilien Guilherme Schimidt a battu le médaillé d'argent olympique azerbaïdjanais Saeid Mollaei.

Les médailles ont été remises par le secrétaire d'État hongrois aux sports, Adam Schmidt.

Les enfants hongrois étaient encore présents samedi pour encourager les judokas locaux qui se sont battus avec acharnement. Les poids lourds sont attendus ce dimanche, et la Hongrie espère encore des médailles.