This content is not available in your region

Guerre en Ukraine : l'Estonie ferme l'accès à son territoire aux touristes russes

Access to the comments Discussion
Par Klervi Dalibot  avec AP
euronews_icons_loading
Sanna Marin, Première Ministre de Finlande (g.) et Kaja Kallas, Première Ministre d'Estonie à Bruxelles en décembre 2021. L'Estonie ferme sa frontière aux touristes russes.
Sanna Marin, Première Ministre de Finlande (g.) et Kaja Kallas, Première Ministre d'Estonie à Bruxelles en décembre 2021. L'Estonie ferme sa frontière aux touristes russes.   -   Tous droits réservés  AP Photo/Geert Vanden Wijngaert, Pool

L'Estonie a annoncé ce jeudi interdire l'accès à son territoire aux touristes russes. Une nouvelle sanction contre leur voisin, alors que la guerre se poursuit en Ukraine.

_« Visiter l’Europe est un privilège, et pas un droit (…) Il est temps d'en finir avec le tourisme russe ». 
_Kaja Kallas, la Première ministre estonienne avait prévenu.

Tweet de la première ministre estonienne, Kaja Kallas, mardi 9 août

Deux jours après ce tweet choc, le pays annonce fermer l’entrée de son territoire aux ressortissants russes munis de visas touristiques.

Empêcher le contournement des sanctions européennes

Une réponse directe au nombre croissant de Russes qui traversent la frontière longue de près de 300 km qui séparent les deux pays.

Car si l'Union européenne interdit les voyages aériens depuis la Russie, les Russes peuvent se rendre facilement par voie terrestre en Estonie pour prendre des vols vers d'autres destinations.

La possibilité pour les citoyens russes de visiter l'Estonie en grand nombre ou de visiter l'Europe via l'Estonie est incompatible avec le sens des sanctions que nous avons établies
Urmas Reinsalu
Ministre estonien des Affaires Etrangères

La sanction estonienne s'appliquera à partir du 18 août.

Quelques exceptions seront accordées pour les citoyens russes disposant d'un titre de séjours de longue durée ou pour des motifs familiaux ou professionnels spécifiques.

Un message politique

"J'appelle les autres gouvernements à suivre la même démarche" a écrit le Ministre des Affaires Etrangères, Urmas Reinsalu sur Twitter.

Plus tôt cette semaine, les dirigeants estoniens et finlandais ont exhorté les autres pays européens à cesser de délivrer des visas touristiques aux citoyens russes, affirmant qu'ils ne devraient pas pouvoir prendre de vacances en Europe pendant que le gouvernement russe mène une guerre en Ukraine.

Jeudi, le voisin letton de l’Estonie – lors d’une séance parlementaire - a qualifié la Russie d'«État soutenant le terrorisme » pour ses exactions en Ukraine.