Une délégation du Congrès américain est arrivée à Taïwan dans les pas de Nancy Pelosi

Access to the comments Discussion
Par Euronews & AP
Une délégation du Congrès américain en visite à Taïwan
Une délégation du Congrès américain en visite à Taïwan   -   Tous droits réservés  Johnson Lai/AP

C'est une visite surprise, vécue comme une nouvelle provocation par la Chine. Ce dimanche, une délégation de parlementaires américains, composée de quatre députés et un sénateur, est arrivée à Taïwan pour deux jours.

La présidente de Taïwan, Tsai Ing-wen, a rencontré les cinq membres de la délégation, parmi lesquels le sénateur Ed Markey, les représentants John Garamendi, Alan Lowenthal, Don Beyer et Aumua Amata Coleman Radewagen, seule représentante du parti Républicain. 

Il y a moins de deux semaines, le passage sur l'île de la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, avait déclenché la colère de Pékin et de très importantes manœuvres militaires. En réponse, les États-Unis ont réaffirmé leur engagement dans la région. 

La Chine a annoncé ce lundi avoir organisé de nouveaux exercices militaires autour de Taïwan.

"Le 15 août, le Théâtre oriental de l'Armée populaire de libération chinoise a organisé une patrouille de préparation au combat interarmées multi-services et des exercices de combat dans la mer et l'espace aérien autour de Taïwan", a déclaré le commandement du Théâtre oriental de l'armée chinoise dans un communiqué.

Renforcement des liens américano-taiwanais

La Chine estime que Taïwan, peuplée d'environ 23 millions d'habitants, est l'une de ses provinces, qu'elle n'a pas encore réussi à réunifier avec le reste de son territoire depuis la fin de la guerre civile chinoise (1949). Pékin s'oppose à tout contact officiel entre Taïwan et d'autres pays.

Au menu des discussions, la sécurité régionale, la réduction des tensions dans le détroit de Taïwan, les investissements dans le secteur crucial des semi-conducteurs et plus largement les questions commerciales.