This content is not available in your region

Visite de Nancy Pelosi à Taïwan : les Etats-Unis "paieront le prix", menace la Chine

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Nancy Pelosi en Malaisie
Nancy Pelosi en Malaisie   -   Tous droits réservés  NAZRI RAPAAI/AFP or licensors

La visite de Nancy Pelosi à Taïwan n'est toujours pas confirmée. Une escale "dangereuse et provocatrice", martèle la Chine, qui continue de menacer les Etats-Unis.

Le flou est sciemment entretenu. Nancy Pelosi est arrivée ce mardi 2 août en Malaisie. Son passage à Taïwan fait toujours l'objet de rumeurs, sans pour autant être confirmé.

En cas d'escale, la Chine continue d'avertir : les Etats-Unis devront "payer le prix de leur atteinte à la souveraineté et à la sécurité du pays", considérant cette visite comme une "provocation extrême".

Démonstration de force

Ton martial, démonstrations militaires. L'armée populaire de libération a publié des images pour montrer que la Chine était prête à combattre pour se défendre. 

Bien que la plupart des experts jugent faible la probabilité d'un conflit armé, des responsables américains se préparent à de possibles tirs de missiles dans le détroit de Taïwan.

Dans les rues de Pékin, les habitants voient d'un mauvais œil cette éventuelle visite : "Les États-Unis continuent de se mêler des affaires des autres. J'espère que personne ne se mêle de notre réunification nationale. Nous nous occuperons de nos propres affaires".

"Déterminé, capable et confiant"

La Chine considère l'île comme une partie de son territoire à réunifier, par la force si nécessaire.

Taïpei de son côté a déclaré être "déterminé, capable et confiant" face à une attaque de Pékin