Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Kaboul : au moins 21 morts après l'explosion d'une mosquée sunnite

Access to the comments Discussion
Par Euronews & AFP
Des hommes endeuillés après l'explosion d'une mosquée à Kaboul (Afghanistan) - 18.08.2022
Des hommes endeuillés après l'explosion d'une mosquée à Kaboul (Afghanistan) - 18.08.2022   -   Tous droits réservés  Ebrahim Noroozi/ AP Photo   -  

Malgré l'explosion, la mosquée Sediqia tient encore debout. Ce mercredi dans la soirée, plusieurs explosifs ont été placé sous cet édifice religieux afghan sunnite situé dans le nord-ouest de Kaboul.

La déflation a fait au moins 21 morts et blessé 33 personnes dont plusieurs enfants. Dans la matinée, des combattants talibans et des résidents locaux endeuillés se sont rassemblés autour de la mosquée. Ils ont déambulé dans le quartier sunnite de Khair Khana en soulevant le cercueil de l'iman emporté dans l'explosion. 

Qyaamuddin est l'un des rescapés de l'explosion. Il raconte : "C'était l'heure de la prière du soir. J'y assistais avec d'autres personnes lorsque l'explosion s'est produite. Elle était très puissante à l'intérieur de la mosquée".

Ebrahim Noroozi/AP Photo
La mosquée Sediqia à Kaboul (Afghanistan) - 18.08.2022Ebrahim Noroozi/AP Photo

Des attaques meurtrières fréquentes

Le nombre d'attentats a diminué en Afghanistan depuis que les talibans ont pris le pouvoir il y a un an, mais ils n'ont pas cessé pour autant. Plusieurs attaques meurtrières ont eu lieu en août à Kaboul. Une série d'attentats à la bombe a aussi frappé le pays fin avril, pendant le mois sacré de ramadan, et fin mai, dans lesquels des dizaines de personnes ont trouvé la mort.

La plupart sont organisés par le groupe jihadiste État islamiqueet visent principalement les minorités religieuses afghanes chiite, soufie et sikh, mais aussi les talibans.

Pour l'heure, l'attaque contre la mosquée Sediqia n'a pas encore été revendiquée.