Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Les portraits du couple Obama dévoilés à la Maison-Blanche

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Barack et Michelle Obama à la Maison-Blanche (07/09/2022)
Barack et Michelle Obama à la Maison-Blanche (07/09/2022)   -   Tous droits réservés  Andrew Harnik/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved   -  

Michelle et Barack Obama ont dévoilé leur portraits ce mercredi à la Maison-Blanche. Cette tradition, interrompue par Donald Trump, veut que le président américain invite son prédécesseur et son épouse pour mettre de côté les clivages partisans. Joe Biden a renoué avec cette cérémonie en invitant celui au côté duquel il a officié comme vice-présent pendant 8 ans.

Barack Obama et son épouse Michelle Obama étaient de retour mercredi à la Maison Blanche pour renouer avec une tradition rompue par l'ancien président Donald Trump : la présentation en grande pompe de leurs portraits officiels. Ils ont été reçus par le président Joe Biden – ancien vice-président de Barack Obama – et son épouse Jill Biden. Leurs portraits "resteront à jamais aux murs de la Maison Blanche comme un rappel du pouvoir de l'espoir et du changement", a dit mardi la porte-parole de la Maison Blanche Karine Jean-Pierre.

C'est la deuxième fois que l'ancien président démocrate revient au 1600 Pennsylvania Avenue. Il y avait fait une apparition médiatisée en avril, pour un événement public consacré aux dépenses de santé, l'occasion pour Joe Biden et lui de rejouer leur camaraderie. La mise en scène de leur "bromance" – contraction en anglais des mots "brother" et "romance" – avait été une constante des deux mandats Obama.

La tradition aux Etats-Unis, depuis des décennies, veut que le président invite son prédécesseur et son épouse à l'accrochage officiel de leurs portraits à la Maison Blanche. L'événement symbolise aussi la capacité à mettre de côté les clivages partisans, le temps d'une cérémonie qui abonde généralement en plaisanteries et compliments.

Le républicain Donald Trump, qui a rompu avec nombre d'usages protocolaires de ce genre, et qui avait multiplié les attaques contre le premier président noir des Etats-Unis, n'avait pas invité Barack Obama. Son administration avait aussi, selon les médias américains, déplacé les portraits officiels de Bill Clinton et George W. Bush.

Exposés dans le hall d'entrée de la Maison Blanche, comme le veut l'usage qui commande de laisser les meilleures places aux deux derniers occupants des lieux, leurs portraits avaient été relégués par le milliardaire républicain dans une pièce peu usitée de la résidence présidentielle.

AFP