Aide occidentale à l'Ukraine : des discussions en cours

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, a rencontré lundi le président roumain Klaus Iohannis.
Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, a rencontré lundi le président roumain Klaus Iohannis.   -   Tous droits réservés  AP Photo

Sept ministres des Affaires étrangères des pays baltes et de Scandinavie étaient à Kyiv ce lundi. Parmi eux, ceux de Suède et de Finlande, en lice pour intégrer l'Otan. Ils ont rencontré leur homologue ukrainien Dmytro Kuleba. Au menu des discussions : l'amélioration des systèmes de défense aérienne pour assurer une meilleure protection des infrastructures énergétiques du pays.

Ils ont ensuite rencontré le président ukrainien, Volodymyr Zelensky. Il a dit voir en cette visite un signal important du soutien ferme et de la solidarité apportés à l'Ukraine par les pays partenaires. La question d'un futur tribunal spécial sur les crimes russes commis durant la guerre a également été évoquée.

Alors que les températures sont désormais négatives en Ukraine, la ministre norvégienne des Affaires étrangères a fait part de son inquiétude et condamné la stratégie russe.

"Poutine n'a pas progressé sur le champ de bataille, alors il utilise maintenant le froid comme une arme, et va priver les Ukrainiens ordinaires de l'approvisionnement en électricité", a jugé Anniken Huitfeldt.

Au même moment, la Première dame ukrainienne était à Londres. Olena Zelenska a rencontré l'épouse du Premier ministre britannique, Rishi Sunak. Elle a dit vouloir une réponse internationale aux agressions sexuelles qui ont lieu en temps de guerre.

Autre visite, cette fois en Roumanie, celle du secrétaire général de l'OTAN. Jens Stoltenberg a rencontré le président roumain, Klaus Iohannis, en amont de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Alliance atlantique. Il a souligné l'importance de renforcer le soutien à l'Ukraine. Les Etats-Unis devraient ainsi annoncer ce mardi une aide financière "substantielle".