Deneuve en pleine Lumière !

Deneuve en pleine Lumière !
Par Euronews

<p><strong>Elle succède à Clint Eastwood, Martin Scorsese, Pedro Almodóvar ou encore Gérard Depardieu. C’est une femme, et c’est une star française qui a été choisie pour recevoir le Prix Lumière 2016 au mois d’octobre à Lyon.</strong></p> <p>Comme de tradition, Thierry Frémaux, directeur de l’Institut Lumière, a annoncé en cette fin de mois de juin, la personnalité du monde du cinéma qui recevra le Prix Lumière. Celui qui est aussi le Délégué général du Festival de Cannes a imaginé ce Prix comme une sorte de Prix Nobel du cinéma qui vient récompenser l’ensemble d’une carrière, et sa trace laissée dans l’Histoire du cinéma.</p> <p><iframe width="600" height="338" src="https://www.youtube.com/embed/x5Q8ot2kRMg" frameborder="0" allowfullscreen></iframe></p> <p>Une déesse du cinéma : la formule vient de Martin Scorsese à qui Catherine Deneuve va succéder. D’autres réalisateurs ,et pas de moindres vu l’incroyable filmographie de l’actrice, sont à l’unisson pour célébrer son talent. Pour Roman Polanski, qui l’a dirigé dans <em>Répulsion</em>, “Travailler avec elle est comme danser le tango avec une cavalière farouche” ; pour Truffaut avec qui elle a pris <em>Le Dernier métro</em>, “Catherine crée du rêve et invente du mystère“…</p> <p><h3>La Grande Catherine</h3></p> <p>A plus de 70 ans, elle a pris tous les risques durant sa carrière et continue d’en prendre. Révélée dans les années 60 par Jacques Demy avec qui elle va tourner trois chefs d’œuvres (<em>Les Parapluies de Cherbourg</em>, <em>Les Demoiselles de Rochefort</em>, <em>Peau d’âne</em>), elle va décennie après décennie aligner les grands rôles, de <em>Belle de jour</em> de Luis Buñuel à <em>La Sirène du Mississippi</em> de François Truffaut, en passant par <em>Dancer in the Dark</em> de Lars von Trier ou récemment <em>La Tête haute</em> d’Emmanuelle Bercot, en se renouvelant sans cesse, abordant tous les genres, de la comédie au drame, avec un égal talent.</p>