Cet article n'est pas disponible depuis votre région

"Déplacement" la belle et contrariée chorégraphie de Mithkal Alzghair

"Déplacement" la belle et contrariée chorégraphie de Mithkal Alzghair
Par Euronews

<p>Comment réagit le corps quand on l’empêche de bouger, de se déplacer ? Le chorégraphe syrien Mithkal Alzghair a travaillé sur sur cette thématique dans sa création <a href="https://vimeo.com/mithkalalzghair">Déplacement</a>. </p> <p>Danseur et chorégraphe basé en France, il interroge l’idée du déplacement et de l’exil, nourri du patrimoine culturel de son pays. Mithkal Alzghair est arrivé en France en 2010, pour poursuivre sa formation, quittant la Syrie, « où, dit-il, la danse est peu développée, et où il est difficile de s’exprimer en tant qu’artiste chorégraphe. »</p> <p>Mithkal Alzghair : “J’ai travaillé sur la danse traditionnelle syrienne, sur le thème du déplacement. Sur la question du départ et de la construction d’une nouvelle identité. La chorégraphie repose pour moi sur deux mouvements. Le premier vient essentiellement d’une danse que l’on appelle Depke qui est une danse avec les pieds. Le second mouvement sur lequel je travaille se fait avec les mains. On utilise les bras, c’est comme une invitation à venir, on essaye aussi d’arrêter la violence, ou c’est encore autre chose.”</p> <p>“Déplacement” est actuellement en tournée avec plusieurs dates en France :</p> <p>26 novembre Les Treize Arches à Brive-la-gaillarde</p> <p>1er décembre Petites Scènes Ouvertes au <span class="caps">CDC</span> Le Cuvier à Artigues-près-Bordeaux </p> <p>22 janvier : Musée du Louvre à Lens</p> <p>25 janvier : Festival Vivat la danse à Armentières</p> <p>27 et 28 janvier : Centre de Développement Chorégraphique à Toulouse</p> <p>29 janvier : Festival Parallèle à Marseille</p>