Une bombe à retardement démographique menace l'Europe

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Une bombe à retardement démographique menace l'Europe

<p>Imaginez une <a href="http://ec.europa.eu/health/ageing/policy/index_fr.htm">population composée à 20% de personnes de 65 ans et plus</a>, soit près de 100 millions de seniors, leur nombre dépassant largement celui des enfants. Ajoutons-y de faibles taux de natalité et une espérance de vie de plus en plus élevée. La <a href="http://ec.europa.eu/eurostat/statistics-explained/index.php/Population_structure_and_ageing/fr">pyramide des âges</a> s’en trouve profondément modifiée.</p> <p>Ce scénario peut sembler improbable, c’est pourtant à cela que l’Europe ressemblera dans neuf ans et d’ici 2060, sa population commencera à décliner, et ce même en tenant compte de <a href="http://www.atlantico.fr/decryptage/crise-migrants-et-declin-demographique-double-defi-vis-vis-duquel-rien-ne-se-passe-comme-prevu-pour-europe-michele-tribalat-2628144.html">l’arrivée de migrants</a>. </p> <p>Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Qu’il n’y a pas assez de travailleurs pour financer les retraites, que les systèmes de santé subissent une énorme pression. Que faire ? Dans cette édition, nous partons en Hongrie, puis en Grèce avant d’interroger une spécialiste de la question.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">1 personne sur 8 pourrait dépasser les 80 ans en 2080 dans l'UE: <a href="http://t.co/T5cWQQG3yd">http://t.co/T5cWQQG3yd</a> <a href="https://twitter.com/EU_Eurostat"><code>EU_Eurostat</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/vieillissement?src=hash">#vieillissement</a> <a href="http://t.co/hpZn79xYWm">pic.twitter.com/hpZn79xYWm</a></p>&mdash; Parlement européen (</code>PEStrasbourg) <a href="https://twitter.com/PEStrasbourg/status/649207082823077888">30 septembre 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <ul> <li>Une solution simple – peut-être même un peu trop simple – consiste à faire plus de bébés. C’est la <a href="http://fr.euronews.com/2016/05/27/en-hongrie-faire-des-bebes-ca-rapporte/">politique récemment adoptée par la la Hongrie</a> : l’Etat accorde jusqu‘à 32.000 euros aux familles qui s’engagent à avoir trois enfants dans les dix ans à condition qu’ils fassent construire leur logement. Une mesure controversée du gouvernement ultraconservateur de Viktor Orbán examinée en détail par notre reporter Hans von der Brelie.</li> </ul> <ul> <li>Mais que se passe-t-il quand un pays déjà frappé par le vieillissement de sa population dispose en plus, d’une économie dans un état tellement désastreux que les gens sont réticents à avoir des enfants et que les retraités ont du mal à joindre les deux bouts ? Il s’agit de la Grèce. Le gouvernement a déjà lancé plusieurs plans d’austérité et a notamment baissé les pensions, mais le pays semble avoir atteint le point de non-retour. C’est ce que nous découvrons dans le reportage de Panos Kitsikopoulos.</li> </ul> <ul> <li>C’est bel et bien une bombe à retardement démographique qui menace l’Europe. Pour aller plus loin sur le sujet, nous recueillons l‘éclairage de Monika Queisser, Chef de division des politiques sociales à l’<span class="caps">OCDE</span> à Paris. Face à ce défi d’ampleur, elle estime que “notre objectif doit être de mobiliser tout le monde : les plus âgés, les jeunes, les femmes, les personnes venant d’autres pays, les migrants, pour avoir une société inclusive et une croissance inclusive.”</li> </ul> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Le vieillissement actif est une priorité de l’union européenne pour l’année 2020 <a href="http://t.co/hkuNIUUGQj">http://t.co/hkuNIUUGQj</a> <a href="http://t.co/3zOlHAwFeP">pic.twitter.com/3zOlHAwFeP</a></p>— Antares HealthLines (@HealthLines_AC) <a href="https://twitter.com/HealthLines_AC/status/654201499480944641">14 octobre 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>