La Commission européenne propose un nouveau plan migratoire

Access to the comments Discussion
Par Euronews
La Commission européenne propose un nouveau plan migratoire

<p>Pour répondre aux <a href="http://fr.euronews.com/2017/06/29/migrants-litalie-menace-de-fermer-ses-ports">arrivées de migrants</a> qui rejoignent l’Italie par la Méditerranée, la Commission européenne propose un plan d’action. L’une des mesures prévoit de débloquer 46 millions d’euros pour renforcer les capacités des autorités libyennes. Le Premier vice-président de la Commission insiste aussi sur le renvoi des personnes qui n’ont pas le statut de réfugié. “Il y a aussi des inquiétudes en Europe sur le fait que de nombreuses personnes qui ne sont pas des réfugiés ou qui n’ont pas le statut de réfugié utilisent cette situation pour venir ici pour des raisons économiques et cela n’a rien à voir avec le statut de réfugié”, explique <a href="https://ec.europa.eu/commission/commissioners/2014-2019/timmermans_en">Frans Timmermans</a>.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">The whole idea of the <a href="https://twitter.com/hashtag/EU?src=hash">#EU</a> is that if one member is in trouble, others help out <a href="https://twitter.com/hashtag/MigrationEU?src=hash">#MigrationEU</a> <a href="https://t.co/lqXuNXyBKs">pic.twitter.com/lqXuNXyBKs</a></p>— Frans Timmermans (@TimmermansEU) <a href="https://twitter.com/TimmermansEU/status/882249933327302656">4 juillet 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Le Parlement européen reflète les divisions de l’Union européenne entre partisans d’une solidarité entre les pays membres et ceux qui souhaitent un meilleur contrôle aux frontières extérieures. Pour le social-démocrate <a href="http://www.europarl.europa.eu/meps/fr/96812/JUAN+FERNANDO_LOPEZ+AGUILAR_home.html">Juan-Fernando Lopez Aguilar</a> “il faut reconnaître les efforts faits par l’Italie, seule, avec ses propres moyens, sans le minimum de solidarité des autres Etats membres, ce qui est une honte”. Le démocrate-chrétien <a href="http://www.europarl.europa.eu/meps/fr/96651/EDUARD_KUKAN_home.html">Eduard Kukan</a> estime que “si nous avons la preuve que ce sont des migrants économiques, je pense qu’ils devraient être renvoyés”.<br /> La Commission européenne propose aussi une enveloppe de 35 millions d’euros pour aider l’Italie. Le plan d’action sera présenté jeudi lors d’une réunion informelle des 28 ministres de l’Intérieur.</p>