This content is not available in your region

La défense collective de l’OTAN s’applique-t-elle à Ceuta et Melilla?

Access to the comments Discussion
Par Jorge Liboreiro  & Euronews
euronews_icons_loading
Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez
Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez   -   Tous droits réservés  Bernat Armangue/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Lorsque l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) a été fondée en 1949, les États membres ont décidé d'établir un principe fondamental pour guider l'Alliance à travers les conflits et les crises internationales : l'article 5 de la défense collective.

"Les parties conviennent qu'une attaque armée contre une ou plusieurs d'entre elles sera considérée comme une attaque contre toutes les parties", stipule le traité fondateur.

Dans l'article suivant, le texte décrit l'étendue territoriale de l'Alliance : l'Europe, l'Amérique du Nord, la Turquie, les îles au nord du tropique du Cancer (comme les Canaries ou les Açores).

Mais pour l'Espagne, le traité soulève une question supplémentaire : la défense collective s'applique-t-elle à Ceuta et Melilla, deux enclaves espagnoles en Afrique ?

La protection de ces deux régions isolées est un impératif de sécurité pour Madrid, qui s'efforce de contrôler les flux migratoires et d'empêcher les arrivées soudaines.

Le mois dernier, une bousculade à la frontière entre Melilla et le Maroc a fait au moins 23 morts parmi les migrants et a suscité une condamnation internationale des politiques répressives des autorités locales.

À la veille d'un sommet de l'OTAN à Madrid la semaine dernière, le débat sur l'article 5 à propos de Ceuta et Melilla a gagné en intensité en Espagne.

Bernat Armangue/AP
Le secrétaire général de l'OTAN et le Premier ministre espagnolBernat Armangue/AP

"Si l'OTAN est une alliance défensive, personne ne doit douter de notre force et de notre détermination à défendre chaque pouce du territoire allié, à préserver la souveraineté et l'intégrité territoriale de tous les Alliés et à l'emporter sur tout agresseur", indique le nouveau concept stratégique, adopté par les Alliés.

Bien que la stratégie ne mentionne pas nommément Ceuta et Melilla, le gouvernement espagnol salue cette formulation. Il estime que cela indique clairement que le territoire de chaque Allié est défini par sa constitution.

"Je pense que c'est tout ce qu'il faut dire", a déclaré Pedro Sánchez. "Ceuta et Melilla sont l'Espagne".

Regardez la vidéo ci-dessus pour en savoir plus sur l'article 5 de l’OTAN concernant Ceuta et Melilla.