Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Présidentielle en France : le protectionnisme en lice

Access to the comments Discussion
Par Oleksandra Vakulina
Présidentielle en France : le protectionnisme en lice

<p>L’histoire a donné tort à ceux qui estimaient que Donald Trump ne devait pas être pris au sérieux. Depuis son arrivée à la Maison Blanche, le nouveau président américain a signé une série de décrets basés sur ses promesses de campagne.</p> <p>Sa décision de geler l’accueil de réfugiés et d’interdire temporairement l’entrée aux ressortissants de sept pays musulmans a soulevé des questions et des critiques dans le monde entier.</p> <p>Le président français, François Hollande, a prévenu qu’une approche protectionniste conduirait à l’impasse. Mais le point de vue de Paris pourrait changer dans quelques mois avec l‘élection présidentielle.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Hollande: « le protectionnisme est la pire des réponses » <a href="https://t.co/zhXBuOtXkV">https://t.co/zhXBuOtXkV</a> <a href="https://t.co/QoYoUg8ma9">pic.twitter.com/QoYoUg8ma9</a></p>— <span class="caps">BFM</span> Business (@bfmbusiness) <a href="https://twitter.com/bfmbusiness/status/823108716123787265">22 janvier 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>La campagne suit son cours alors que la Grande-Bretagne se prépare à quitter l’Union européenne et qu’un Président américain tout sauf conventionnel bouleverse la donne politique mondiale.</p> <p>Dans cette édition de Business Line, nous nous intéressons aux candidats en lice pour l’Elysée et à la tentation du protectionniste.</p> <p>Nous faisons le point dur l‘état économique du pays et l‘état d’esprit des Français avec Anne Glémarec, du service français d’Euronews.</p>