Vidéo

euronews_icons_loading
António Guterres et Yoon Suk-yeol à Séoul, le 12 août 2022