DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Faible présence des Français « non-blancs » en politique : que faire ?


pass

Faible présence des Français « non-blancs » en politique : que faire ?

Nombre de rapports, d‘études, de conférences, de témoignages, de débats attestent depuis des années que des Français qui ont notamment une couleur de peau fonçée, des traits asiatiques ou orientaux, un nom d’origine nord-africaine, subissent une discrimination directe ou indirecte et qu’ils sont sous-représentés dans les médias et la classe politique. Que faut-il faire ?

Eléments de réponse d’abord avec le sociologue Eric Keslassy, puis l’historien Pascal Blanchard dans cette vidéo. Eric Keslassy propose et détaille dans la note Ouvrir la politique à la diversité des mesures politiques comme le non-cumul des mandats. Il a écrit également Quelle place pour les minorités visibles? et est co-auteur de Pluralité visible et égalité des opportunités. Pascal Blanchard est co-auteur de La France noire ainsi que de nombreux ouvrages sur l’histoire de la colonisation et de l’immigration comme Zoos humains et exhibitions coloniales, Ruptures coloniales. Les nouveaux visages de la société française, De l’indigène à l’immigré, Le Paris Asie, 150 ans de présence asiatique dans la capitale, 1854-2004. Il évoque notamment l‘étonnante absence d’un musée de la colonisation ou de l’esclavage en France.

Michèle Bouchet

Prochain article

pass

Rétromachine : la fête de la Saint Patrick