DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Changement climatique : Pas d'avancées pour le moment à Doha malgré les catastrophes naturelles à répétition


Insight

Changement climatique : Pas d'avancées pour le moment à Doha malgré les catastrophes naturelles à répétition

200 personnes sont mortes après le passage de l’ouragan Sandy aux Etats-Unis, en Haiti et à Cuba. Les dégâts matériels sont estimés à plus de 60 milliards d’Euros. Et selon les scientifiques, ces catastrophes naturelles vont se produire de plus en plus souvent à cause du changement climatique. Ils regrettent donc que les chefs d’Etat repoussent éternellement les actions à mener pour lutter contre ce phénomène

Susann Scherbarth, expert Climat à l’ONG “Les Amis de la Terre” explique que “l’UE doit être unie pour avancer et faire preuve de leadership dans les discussions, mais ce n’est pas ce qu’elle fait pour le moment à Doha. La Pologne bloque toute avancée. Mais l’UE ne peut pas continuer à se cacher derrière la Pologne”.

Les 190 pays réunis au Qatar pour la18ème conférence sur le climat peinent à accoucher d’un accord notamment sur la refondation du protocole de Kyoto qui expire le 31 décembre de cette année.
Pas d’accord non plus sur le Fonds vert pour le Climat qui doit aider les pays en développement à s’adapter aux effets du changement climatique.

“Il y a eu beaucoup de promesses pour aider les pays en développement, explique Susann Scherbarth, expert Climat à l’ONG “Les Amis de la Terre”. Mais pour l’intant il n’y a pas d’argent. Certains pays européens comme l’Allemagne et le Royaume-Uni font des promesses, mais on en reste à des annonces faites lors de conférences de presse”.

L’Acte 2 du protocole de Kyoto doit être prêt en 2015. Mais après deux semaines de négociations à Doha, qui se terminent ce vendredi, l’espoir d’y parvenir semble s‘éloigner.

Pour plus d’informations sur la conférence sur le climat, écoutez notre interview avec Matthias Groote, le chef de la délégation du Parlement européen à Doha.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Insight

ONU : que va changer le statut d'observateur pour la Palestine?