DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Europe Weekly : Chypre refuse le plan européen et repart bredouille de Moscou

Vous lisez:

Europe Weekly : Chypre refuse le plan européen et repart bredouille de Moscou

Taille du texte Aa Aa

L’actualité européenne cette semaine a été dominée par la crise à Chypre, après que l‘île a rejeté le plan de sauvetage présenté par l’Eurogroupe. Une crise qui a miné la confiance des petits épargnants dans le système bancaire européen.
Et nous allons aussi parler de sécurité routière.
Voilà quelques-uns des sujets que nous aborderons dans notre programme. Bienvenue sur Europe Weekly, c’est parti.

Chypre a refusé le plan du sauvetage proposé par l’Eurogroupe au risque de sortir de l’euro. L’Union européenne reste sur sa position. Chypre a cherché le soutien de la Russie mais sans résultat.

Est-ce que le secteur bancaire européen est sûr pour les épargnants? Pour répondre à cette question et à d’autres nous avons parlé avec Aline Fares, de Finance Watch, une association visant à réformer la réglementation financière au profit des citoyens.

Les banques doivent essayer de ne pas perdre la confiance de leurs clients, et de ne pas se faire répéter le scenario chypriote. La Fédération Bancaire Européenne a lancé un message de tranquillité lors de la réunion à Bruxelles.

Le nombre de décès dus à des accidents de la route a baissé l’an dernier. La Commission européenne cherche aujourd’hui de nouvelles stratégies pour les personnes souffrant de graves blessures après un accident.

Voyons maintenant l’agenda européen de la semaine prochaine, qui restera dominée par la crise à Chypre et dans la zone euro.
Autres événements : le sommet entre l’Union européenne et le Japon à Tokyo. A Bruxelles, la Commission ouvre un débat public sur la politique énergétique et climatique pour 2030. Et à partir de jeudi les institutions européennes ferment pour les vacances de Pâques.

C’est tout, merci de nous avoir suivi et à la semaine prochaine.