DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Se tourner vers l'international dès la création de l'entreprise


business planet

Se tourner vers l'international dès la création de l'entreprise

Dans de “petits” pays comme le Luxembourg, encore plus qu’ailleurs, il est capital de penser internationalisation dès le départ et donc, d’adapter son business plan à cette stratégie. Un réseau l’a bien compris : 1,2,3 GO coache les entrepreneurs dès la création de leur société pour les aider à se développer vers les pays voisins et c’est une véritable réussite !

Une PME baptisée Agilis Engineering figure parmi les bénéficiaires. Cette entreprise lancée en pleine crise en 2009 s’est glissée dans une niche. Elle conçoit, usine et entretient des pièces qui servent aux industriels du secteur de la haute température et elle a su innover en proposant un service à la fois moins coûteux et couvrant l’ensemble du cycle de vie du produit.

Pour leurs débuts, les trois créateurs ont aussi été coachés dans l‘élaboration de leur business plan et accompagnés par les membres de 1,2,3 GO. “Ce réseau a été une vraie porte d’entrée pour nous,” souligne Isabelle Saint-Antoine, PDG d’Agilis Engineering, “pour pouvoir accéder à des organismes de soutien comme le business mentoring et à un incubateur et bénéficier ainsi, de loyers modérés. Ce qui nous aide dans notre développement au quotidien,” insiste-t-elle.

Les résultats sont excellents avec des bénéfices multipliés par quatre chaque année depuis quatre ans. Pour la dirigeante, l’une des clés du succès, c’est aussi d’avoir su penser international dès le départ. “Quand on a lancé l’entreprise, nous étions à 30% à l’export,” explique Isabelle Saint-Antoine, “à l’heure actuelle, nous sommes à 50% et notre objectif est de viser 80% dans les 5 ans.”

L’originalité de 1,2,3 GO, c’est que l’initiative fonctionne au Luxembourg, mais aussi dans les régions voisines de France, Belgique et Allemagne. Le parcours s’adresse aux porteurs de projets entrepreneuriaux innovants. Il leur permet de se créer un réseau, de se développer à l’international dès le lancement de l’activité grâce à un système de coaching personnalisé et gratuit dans la mise en place de leur business plan. “Le fait de se faire accompagner pour l‘élaboration du business plan permet au porteur de projet de structurer son projet en amont de la création d’entreprise,” insiste Frédérique Gueth, la manager de 1,2,3 GO que nous rencontrons à la Chambre du Commerce du Luxembourg, “c’est-à-dire de se poser les bonnes questions au bon moment et surtout d’avoir un retour d’expérience de la part des entrepreneurs experts du réseau et donc, d‘éviter les échecs.”

1,2,3 GO a d’ailleurs été récompensé lors des Prix européens de l’Esprit d’Entreprise 2007. Il faut dire que son bilan est particulièrement bon : “le parcours a permis de créer plus de 330 entreprises avec un taux de survie de 50% à cinq ans : dans le domaine de l’innovation, c’est quelque chose d’assez important,” fait remarquer Frédérique Gueth avant de poursuivre : “on compte plus de 1000 emplois créés dans ces entreprises.”

Mais le mot de la fin revient à la PDG d’Agilis Engineering. Isabelle Saint-Antoine nous livre ce qui pour elle, constitue les clés du succès : “c’est savoir s’entourer, c’est-à-dire profiter des expériences et compétences des divers mentors, coachs et conseils. C’est également,” ajoute-t-elle, “pouvoir profiter d’un réseau d’entrepreneurs qui nous permet d’accélerer ce développement, notamment à l’international.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

business planet

JEREMIE : des fonds européens pour les PME