DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Anders Breivik recalé par l'université d'Oslo

Vous lisez:

Anders Breivik recalé par l'université d'Oslo

Taille du texte Aa Aa

L’extrémiste de droite norvégien Anders Behring Breivik, qui voulait étudier les sciences politiques auprès de l’université d’Oslo, a été recalé faute d’avoir les qualifications nécessaires, a annoncé l’université mardi.

“La conclusion est qu’il n’est pas jugé suffisamment qualifié pour entamer un cursus de sciences politiques”, a déclaré à l’AFP le recteur de l’université d’Oslo, Ole Petter Ottersen.

Purgeant une peine de 21 ans de prison —susceptible d‘être prolongée— pour 77 homicides, Breivik avait postulé auprès de l’université pour une place dans ce cursus, depuis sa cellule le cas échéant.
Sa candidature, qui a semé le trouble parmi le personnel enseignant, n’a toutefois pas été retenue. Selon M. Ottersen, une lettre standard lui a été envoyée pour lui expliquer ce refus.

En Norvège, les universités sélectionnent les candidats en fonction des notes obtenues aux examens passés à l’issue de l’enseignement secondaire, le niveau d’admission variant d’une année sur l’autre.

Aujourd’hui âgé de 34 ans, Breivik a interrompu sa scolarité dans le secondaire mais, selon son avocate Vibeke Hein Baera, il a commencé à étudier en prison pour relever son niveau scolaire. “Il collectionne les points pour pouvoir étudier à l’université. Il a étudié les mathématiques cet été et il devra certainement étudier d’autres matières pour atteindre le niveau requis”, a expliqué Mme Hein Baera à l’AFP.

Le 22 juillet 2011, Breivik avait tué 77 personnes, des adolescents pour la plupart, en faisant exploser une bombe près du siège du gouvernement à Oslo puis en ouvrant le feu sur un rassemblement de la Jeunesse travailliste sur l‘île d’Utoeya.

A plusieurs reprises, il a exprimé l’intention de poursuivre son combat idéologique contre une société multiculturelle.

(AFP)