DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Niger, pays le plus efficace pour réduire la mortalité infantile


monde

Le Niger, pays le plus efficace pour réduire la mortalité infantile

L‘étude publiée ce mercredi par l’organisation internationale de défense des droits de l’enfant Save the Children passe au crible la situation dans 75 pays, les plus atteints par la mortalité infantile et maternelle, et présente leurs efforts pour tenter de remplir l’un des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) fixés par l’ONU, à savoir la réduction de deux tiers d’ici 2015, de la mortalité des enfants de moins de 5 ans décédant de causes qui auraient pu être évitées. Et ses conclusions peuvent sembler étonnantes.

L’ONG place le Niger – l’un des pays les plus pauvres de la planète – en tête des nations qui ont le plus progressé. Il est en passe d’atteindre cet OMD. Entre 1990 et 2012, la mortalité infantile y est passée de 326 cas pour 1000 à 114 pour 100, diminuant ainsi de près de deux tiers. Un résultat qui s’explique notamment par l’instauration d’un système de soins gratuits pour les femmes enceintes et les enfants et la mise en place de programmes de nutrition. A noter que la mortalité des plus jeunes enfants a pu être réduite dans toutes les catégories de revenus et dans toutes les régions du Niger.

  • Indonesia

    Photos par Save the Children

  • Indonesia

  • India

  • India

  • India

  • India

  • Niger

  • Niger

  • Niger

Parmi les dix pays qui progressent le plus en la matière figurent aussi le Libéria, le Rwanda, l’Indonésie, Madagascar, la Chine et l’Egypte tandis qu‘à l’autre bout du spectre, on trouve Haïti, la Papouasie Nouvelle-Guinée et la Guinée équatoriale.
Dans de nombreux pays, les avancées demeurent précaires et inégales. En Afrique subsaharienne par exemple où se produisent la moitié de tous les décès enregistrés dans le monde chez les enfants de cette tranche d‘âge, les inégalités entre enfants riches et pauvres se sont accrues entre 1998 et 2008.

Toujours selon cette étude, si les progrès de la lutte contre la mortalité infantile avaient été répartis de manière équitable, quatre millions d’enfants de moins de 5 ans auraient pu être sauvés à l‘échelle de la planète.
La situation s’est grandement améliorée au niveau mondial depuis un demi-siècle d’après Save the Children, mais l’ONG estime qu’aujourd’hui encore, chaque jour dans le monde, 18.000 jeunes enfants meurent de causes évitables.

Index Everyone (Save the Children) : 10 pays qui ont le plus progressé

Niger
Libéria
Rwanda
Indonésie
Madagascar
Inde
Chine
Egypte
Tanzanie
Mozambique

Index Everyone : 10 pays qui ont le moins progressé

Les Comores
Guatemala
Myanmar
Turkménistan
Philippines
Lesotho
Maroc
Haïti
Guinée équatoriale
Papouasie Nouvelle-Guinée

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Allemagne : le pape sanctionne "l'évêque de luxe"