DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Technologie Clés Génériques (KETs), de belles opportunités pour les PME industrielles européennes

Vous lisez:

Les Technologie Clés Génériques (KETs), de belles opportunités pour les PME industrielles européennes

Taille du texte Aa Aa

Les Technologie Clés Génériques aussi appelées “Key Enabling Technologies” ou KETs sont partout, dans les téléphones portables, les voitures électriques et même les parfums.

Elles représentent aussi de belles opportunités pour les PME industrielles européennes.

Les KETs, comme les nanotechnologies ou la biotechnologie industrielle doivent permettre de relancer l’industrie en Europe. Encore faut-il être capable de savoir convertir nos bonnes connaissances en de véritables produits compétitifs sur le marché. Voilà à quoi s’attèle une PME installée à Gand, en Belgique.

Eco Treasures est spécialisée dans l’extraction de produits naturels et notamment dans la production d’huile pour l’industrie cosmétique ou les compléments alimentaires. Il y a quelques mois, le patron de cette petite PME était face a un sérieux dilemme.

“Un client m’a demandé de développer un nouveau processus d’extraction double. Pour être certain que ça marche, et parce que cela impliquait un nouvel investissement d’un million d’euros, il fallait absolument tester ce processus à l‘échelle semi-industrielle”, explique Kris Schatteman, le PDG d’Eco Treasures.

Ce processus, Kris Schatteman l’a finalement testé et validé dans une usine pilote qui disposait de toute l’infrastructure nécessaire. Au final, l’opération s’avère particulièrement payante.

“Aujourd’hui, nous sommes sur le point de signer un contrat de plusieurs centaines de milliers d’euros. Cela représente un doublement voire un triplement de notre chiffre d’affaires et le recrutement de sept nouveaux collaborateurs”, ajoute Kris Schatteman.

Le marché mondial des Technologies Clés Génériques (Key Enabling Technologies) était de 646 milliards d’euros en 2008 et devrait dépasser les 1000 milliards d’euros à l’horizon 2015.

Kris Schatteman a développé son processus à l’usine Bio Base Europe. Depuis 2010, ce sont quelques 100 entrepreneurs venus de toute l’Europe qui ont utilisé cette usine pilote spécialisée dans les produits biosourcés.

“Il y a des clients qui viennent nous voir et nous disent: On a un problème, il faut que nous produisions deux tonnes de produits. Ici nous pouvons le faire. On ne peut pas faire ça dans un laboratoire”, explique Wim Soetaert, le directeur général de l’usine pilote Bio Base Europe.

Cette initiative a été cofinancée par des fonds européens, la région flamande de Belgique et les Pays-Bas. Cette plate-forme flexible et polyvalente est totalement indépendante des grands groupes industriels. Il s’agit d’un concept unique qui répond à une vraie demande des PME.

“Si vous êtes une PME et que vous voulez développer un procédé à une échelle industrielle, soit vous construisez une usine pilote vous-même, mais cela va coûter très cher et prendre beaucoup de temps, soit vous venez nous voir. Nous pouvons vous aider très vite et pour beaucoup moins d’argent”, ajoute Wim Soetaert.

“Pour moi, les clés du succès sont: Disposer d’un réseau de spécialistes ainsi que de l‘équipement nécessaire, toujours faire des tests semi-industriels avant de se lancer dans l’aventure, et bien garder les pieds sur terre”, conclut Kris Schatteman, le PDG d’Eco Treasures.