DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Argentine se qualifie pour les huitièmes de finale


the corner

L'Argentine se qualifie pour les huitièmes de finale

Sans un nouvel exploit de Lionel Messi, l’Albiceleste aurait dû se contenter du nul face à l’Iran et n’aurait pas assuré sa place en huitièmes de finale.

Le prodige du Barça endosse une nouvelle fois le costume du sauveur de la patrie face à la Team Melli.

Aligné au sein du “carré magique” avec Agüero, Higuain et Di Maria, il attend le temps additionnel pour tromper Haghighi et inscrire le seul but de la partie.

Cruel pour l’Iran qui s’est procuré deux grosses occasions après le repos, mais n’a pas réussi à tromper Sergio Romero.

C’est fini pour la Bosnie

L’autre match du jour dans ce groupe F voit la victoire 1-0 du Nigeria face à la Bosnie-Herzégovine.

L’ancien lillois Peter Odemwingie trouve la faille pour les Super Eagles, qui couraient après un succès en Coupe du monde depuis 1998.

Quant aux Dzeko, Pjanic et autres Ibisevic, ils n’ont plus aucune chance de se hisser dans le Top 16, mais ils tenteront de sauver l’honneur face à l’Iran mercredi prochain.

Pour rappel, la Bosnie était le seul pays qui participait au tournoi pour la première fois.

Le Ghana ralentit la Mannschaft

Quatre buts en deuxième mi-temps, mais pas de vainqueur entre l’Allemagne et le Ghana.

A Fortaleza, la Mannschaft et les Black Stars se quittent sur un score de deux partout.

Mario Götze ouvre la marque avant que les champions d’Afrique ne prennent l’avantage grâce à André Ayew et Asamoah Gyan.

Mais à peine entré en jeu, Miroslav Klose inscrit son quinzième but en Coupe du monde pour égaler le record de Ronaldo.

Les Allemands conservent donc la tête de ce groupe G avant le duel entre les Etats-Unis et le Portugal.

Le Portugal n’a pas droit à l’erreur

Le Portugal doit relever la tête après sa lourde défaite contre l’Allemagne.

On attend de Cristiano Ronaldo qu’il conduise son équipe à la victoire face aux Américains, mais pas sûr qu’il soit à 100% de ses moyens.

L’homme aux 49 buts en 112 sélections serait diminué par une douleur au genou gauche.

Et comme si cela ne suffisait pas, Paulo Bento va devoir rebâtir sa défense suite à la suspension de Pepe et à la blessure de Coentrao.

Le gardien Rui Patricio et le stoppeur Bruno Alves, touchés respectivement à la cuisse et aux adducteurs, sont également incertains.

Les Américains n’ont pas tous ces soucis après leur victoire face au Ghana.

Et ils se souviennent qu’ils avaient battu les Portugais lors du Mondial-2002.

En l’absence d’Altidore, Jürgen Klinsmann devrait changer son dispositif tactique et transformer son 4-4-2 en 4-2-3-1.

Les Etats-Unis seraient qualifiés en cas de succès, et provoqueraient par la même occasion l‘élimination du Portugal.

La Belgique aux portes des huitièmes

Thibaut Courtois, Marouane Fellaini et leurs coéquipiers peuvent se qualifier ce dimanche pour les huitièmes de finale du Mondial.

Pour cela, les Diables Rouges, qui restent sur neuf victoires et deux nuls lors de leurs onze dernières sorties, doivent battre la Russie au Maracana de Rio.

Marc Wilmots devrait pouvoir compter sur son défenseur central et capitaine Vincent Kompany, pourtant touché aux adducteurs.

Côté russe, Fabio Capello jure qu’il va maintenir sa confiance à Igor Akinfeev, son gardien auteur d’une bourde monumentale face à la Corée du Sud.

Finalement sans trop de conséquences puisqu’Alexander Kerzhakov a égalisé dans la foulée.

Avec le technicien italien à leur tête, les Russes n’ont perdu que deux matchs en deux ans et survolé leur groupe de qualifications devant le Portugal.

Plus tard dans la soirée, l’Algérie de Vahid Halilhodzic sera opposée à la Corée du Sud à Porto Alegre.

On parie ?

Vous pouvez continuer à nous envoyer vos pronostics sur les réseaux sociaux en utilisant le hashtag TheCornerScores.

En attendant, voyons ce que l‘équipe sport d’euronews a envisagé pour les matches de la soirée.

Selon nous, les Diables Rouges vont poursuivre sur leur lancée et battre la Russie 2 à 0.

On pense aussi que l’Algérie devra encore attendre avant de décrocher sa première victoire en Coupe du monde depuis 1982 !

Enfin pour Etats-Unis – Portugal, les avis étaient très partagés, donc à vous de vous faire votre idée…

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

the corner

La France surclasse la Suisse