DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Islam et islamisme : en finir avec les amalgames

Vous lisez:

Islam et islamisme : en finir avec les amalgames

Taille du texte Aa Aa

Dans cette édition, Utalk a choisi la question de Romain (Paris) :
“Les exactions commises par l’organisation auto-proclamée État islamique véhiculent une image très négative de l’islam, notamment dans les pays européens à forte composante musulmane comme la France. Comment éviter l’amalgame fréquent entre islam et islam radical ?”

La réponse de Jocelyne Cesari, directrice du programme “L’Islam en Occident” à Harvard et professeur à l’Université Georgetown. Elle a récemment publié “The Awakening of Muslim Democracy : Religion, Modernity and the State” (l’ouvrage n’est pas encore traduit en français) :

“Cet amalgame existe depuis bien longtemps maintenant : en Europe, on peut même dire qu’il a commencé avant le 11 septembre 2001 dans la mesure où par exemple en France, dès qu’il y avait des actions du GIA (Groupe islamique armé) en Algérie au moment de la répression des islamistes par l‘État algérien, il y avait déjà cet amalgame entre les populations musulmanes en France et la réalité de l’islam radical dans certains pays musulmans.
Cette association entre islam et islam radical s’est renforcée avec le 11 septembre et je dirais que la question de l‘État islamique ne fait qu’exacerber encore une situation qui est déjà là.
On a vu les conséquences de cet amalgame en Europe en général et pas uniquement en France avec une peur de plus en plus grande de la part des populations européennes concernant les signes ou les expressions de la religion islamique, depuis les minarets jusqu’au voile. Il y a aussi des discussions sur le marché de la viande halal et la circoncision.
Donc on voit bien qu’il y a de plus en plus de frayeurs autour de l’expression de l’islam en tant que religion parce qu’elle est associée d’une manière ou d’une autre aux excès et aux radicalisations dans le monde arabo-musulman.
Je crois qu’en Europe, une question est désormais centrale : quelle est la légitimité de la religion islamique, mais aussi des autres religions dans l’espace public ? Je crois qu’il y a un vrai débat en Europe et qu’il est loin d‘être terminé.
La solution n’est pas dans plus d’islam du tout, mais elle est dans la recherche d’un islam différent qui peut contrer cette version intolérante du salafisme.”

Si vous voulez vous aussi poser une question dans U talk, veuillez cliquer sur le bouton ci-dessous.