DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Pakistan en deuil après le carnage de Peshawar, la peine de mort rétablie


Pakistan

Le Pakistan en deuil après le carnage de Peshawar, la peine de mort rétablie

Les Pakistanais pleurent les 148 victimes de l’attaque de l‘école de Peshawar. Ce massacre qui visait des enfants a déclenché une onde de choc dans tout le pays. Les appels au rétablissement de la peine capitale se sont multipliés en ce premier des trois jours de deuil national. Il y a six ans que la peine de mort est suspendue au Pakistan, mais ces actes abominables l’ont remise à l’ordre du jour. Sous pression, le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif, est parvenu à unir la classe politique et à faire lever le moratoire sur la peine capitale :

“Nous continuerons cette guerre tant qu’il y aura des terroristes sur notre sol” a-t-il dit.

Les autorités pakistanaises sont maintenant à la recherche des cerveaux de cette attaque revendiquée par le Mouvement des talibans du Pakistan, un regroupement de factions islamistes armées pakistanaises en guerre depuis sept ans contre Islamabad.

Son chef, le mollah Fazlullah, est réfugié dans les montagnes de l’Est afghan. Et aujourd’hui, Pakistanais et Afghans ont promis de combattre ensemble ces terroristes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le Parlement européen soutient la reconnaisance de l'Etat palestinien