DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Exodus: Gods and Kings" interdit en Egypte pour "falsification" de l'Histoire

Les Egyptiens n’auront pas la chance, ni l’occasion, de voir le dernier film de Ridley Scott “Exodus: Gods and Kings”. La décision est tombée des

Vous lisez:

"Exodus: Gods and Kings" interdit en Egypte pour "falsification" de l'Histoire

Taille du texte Aa Aa

Les Egyptiens n’auront pas la chance, ni l’occasion, de voir le dernier film de Ridley Scott “Exodus: Gods and Kings”.

La décision est tombée des bureaux du ministère de la Culture. Le ministre de tutelle, Gaber Asfour, a affirmé que le film “falsifie l’Histoire” et qu’il est “sioniste par excellence”.

Une fois de plus, l’historicité de l’exode, fut il raconté par la Bible, ou par le réalisateur britannique, fait l’objet de controverse. D’ailleurs l’Egypte n’a fait qu’emboîter le pas au Maroc qui a demandé, sans autre explication pour l’instant, aux directeurs de salles de déprogrammer le film.

Un film maudit avec encore une polémique sur les réseaux sociaux aux États-Unis, mais pour une toute autre raison: la prédominance d’acteurs blancs pour camper le rôle de Moïse et du pharaon, tandis que les acteurs noirs interprétaient essentiellement les rôles d’esclaves et de voleurs.

Mais qu‘à cela ne tienne la panne de scénario (mais pas d’effets spéciaux) de Ridley Scott avec Christian Bale dans le rôle du leader insoumis a très bien fonctionné aux Etats Unis où il s’est tenu en tête du box-office lors de sa sortie.