DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Palestiniens se tournent vers la CPI, colère d'Israël

Le président de l'Autorité palestinienne a signé une demande d'adhésion à la Cour Pénale internationale (CPI). Cette initiative vise à permettre la poursuite de dirigeants israéliens devant la

Vous lisez:

Les Palestiniens se tournent vers la CPI, colère d'Israël

Taille du texte Aa Aa

C‘était une menace ancienne brandie par les Palestiniens : pouvoir poursuivre des responsables israéliens devant la justice internationale. Ce mercredi, Mahmoud Abbas a mis cette menace à exécution. Le président de l’Autorité palestinienne a en effet signé le statut de Rome , le document qui régit la Cour pénale internationale (CPI). Il souhaite ainsi que son pays adhère au Tribunal de La Haye, créé pour juger les auteurs de génocides, crimes contre l’humanité et crimes de guerre.

“Je signe ici afin de demander l’adhésion à la Cur pénale internationale, a-t-il commenté. Nous souhaitons pouvoir engager des poursuites. Nous sommes victimes d’agressions. Notre territoire est en proie à une agression”, a estimé Mahmoud Abbas.

Israël a aussitôt dénoncé cette décision. Même réaction de la part des Etats-Unis, allié traditionnel de l’Etat hébreu.

L’adhésion à la CPI doit encore être entérinée dans les prochaines semaines.

Cette initiative intervient au lendemain du rejet d’une résolution palestinienne à l’ONU.

Le texte présenté au Conseil de sécurité prévoyait un délai d’un an pour aboutir à un règlement du conflit avec Israël. Il donnait ensuite deux ans au maximum aux Israéliens pour se retirer des territoires qu’ils occupent depuis 1967.

Cette résolution a été rejetée, plusieurs pays ayant voté contre ou préférant s’abstenir.
Plus de détails en cliquant ici.