DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les deux frères Kouachi et Coulibaly ont été tués. Quatre otages sont morts porte de Vincennes

Suivez les derniers développements des deux prises d’otages en cours à Dammartin-en-Goële et Porte de Vincennes à Paris RESUME DES FAITS A Dammartin

Vous lisez:

Les deux frères Kouachi et Coulibaly ont été tués. Quatre otages sont morts porte de Vincennes

Taille du texte Aa Aa

Suivez les derniers développements des deux prises d’otages en cours à Dammartin-en-Goële et Porte de Vincennes à Paris

RESUME DES FAITS

A Dammartin-en-Goële vers 17 heures vendredi, les deux frères Kouachi, encerclés par le GIGN, sont sortis de l’imprimerie oú ils se trouvaient en tirant sur les forces de l’ordre : ils ont été tués et leur otage est indemne. En revanche, à la Porte de Vincennes , Amédy Coulibaly, 32 ans, principal suspect du meurtre de la policière municipale de Montrouge, a pris en otage plusieurs personnes dans un supermarché Cacher de la Porte de Vincennes dans l’est de Paris. Les assauts du raid à Paris et du GIGN à Dammartin ont été simultanés. Celui de la porte de Vincennes s’est soldé par la mort de cinq personnes dont le preneur d’otages Amédy Coulibaly.

Tous les détails de ces événements dramatiques en DIRECT avec Marie Jamet et Joël Chatreau

Rappel du fil des événements (AFP)

- MERCREDI 7 JANVIER :

vers 11H30, deux hommes vêtus de noir, cagoulés et porteurs d’armes automatiques, ouvrent le feu au siège de Charlie Hebdo à Paris en pleine conférence de rédaction, criant “Allah akbar”. Ils tuent huit collaborateurs de l’hebdomadaire satirique dont cinq dessinateurs, un invité du journal, un agent d’entretien et deux policiers. Ils s’enfuient en voiture vers le nord-est de Paris, changeant de véhicule en braquant un automobiliste. Le président François Hollande se rend immédiatement sur les lieux de l’attentat puis annonce un deuil national pour le lendemain. Le plan Vigipirate est relevé au niveau le plus élevé, “alerte attentat”, en Ile-de-France. Perquisitions à Strasbourg, en région parisienne, à Reims et Charleville-Mézières (Ardennes) et premières gardes à vue. La police recherche Chérif et Saïd Kouachi, 32 et 34 ans, né à Paris de parents algériens. Le premier est un jihadiste condamné en 2008. Les réactions se multiplient dans le monde. Le slogan “je suis Charlie” se répand sur les réseaux sociaux et dans les rues. En soirée, plus de 100.000 personnes manifestent en France et d’autres rassemblements se tiennent dans plusieurs villes européennes, New York, Washington et au Canada.

- JEUDI 8:

en début de journée, une policière municipale est tuée et un agent municipal grièvement blessé à Montrouge (Hauts-de-Seine) près de Paris lors d’une fusillade dont l’auteur présumé est en fuite. Le parquet anti-terroriste est saisi dès jeudi après-midi. Vendredi midi, plusieurs sources policières affirmaient qu’une “connexion” entre les frères Kouachi et le suspect de Montrouge avait été établie. Les frères Kouachi sont reconnus en matinée en Picardie par le gérant d’une station-essence, qu’ils ont agressé, près de Villers-Cotterêt (Aisne). Visage découvert, ils étaient armés de kalachnikov et disposaient d’un lance-roquette dans leur voiture, selon la vidéosurveillance. Le Raid et le GIGN se déploient, pour la première fois ensemble, en Picardie placée également sous “alerte attentat”. Neuf personnes au total sont en garde à vue. Une vaste zone rurale et boisée à quelque 80 km au nord-est de Paris, à cheval entre l’Aisne et l’Oise, est passée au peigne fin avec l’aide d’hélicoptères. Les journaux s’habillent de noir, des anonymes déposent fleurs, crayons, bougies ou messages près du siège de Charlie Hebdo. A midi, la France observe une minute de silence et le glas sonne à Notre-Dame de Paris. La Tour Eiffel s‘éteint quelques instants à 20H00. Vers 22H00, dernière opération de recherches d’envergure dans l’Aisne. Les deux hommes, qualifiés de “héros jihadistes” par la radio de l’organisation Etat islamique (EI), restent introuvables. Les frères Kouachi sont depuis des années sur la liste noire américaine du terrorisme et Saïd s’est entraîné au Yémen au maniement des armes en 2011, selon des responsables américains. Le chef du service de renseignement intérieur britannique MI5 déclare qu’un groupe jihadiste syrien projette “des attentats de grande ampleur” en Occident. Le conseil de sécurité de l’ONU observe une minute de silence. Le président américain Barack Obama se rend à l’ambassade de France à Washington et écrit “Vive la France!” dans le livre de condoléances.

- VENDREDI 9:

vers 08H00, la traque reprend et se déplace rapidement en Seine-et-Marne (nord-est de Paris) quand éclate une fusillade nourrie à un barrage entre policiers et les frères Kouachi, reconnus par une automobiliste à laquelle ils ont volé une Peugeot 206 à Montagny-Sainte-Félicité (Oise). Les fugitifs se retranchent avec une personne en otage dans une imprimerie de Dammartin-en-Goële (nord-est de Paris), à une vingtaine de km de l’aéroport international de Roissy où le plan de vol des avions est modifié. Le village de 8.000 habitants est bouclé par les forces de l’ordre soutenues par trois hélicoptères. “Une intervention est en cours qui est destinée à neutraliser les auteurs du lâche attentat”, déclare le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve. Une réunion de crise à l’Elysée, la troisième, est écourtée et M. Hollande se rend au ministère de l’Intérieur pour superviser les opérations. Il appelle “tous les citoyens” à manifester dimanche. L’auteur de la fusillade de Montrouge est identifié, deux interpellations ont lieu dans son entourage. En ce jour de prière pour les musulmans, les mosquées en France sont appelées à rendre hommage aux victimes de l’attentat.

FUSILLADE ET PRISE D’OTAGES DANS UN SUPERMARCHE CACHER A PARIS PORTE DE VINCENNES

En début d’après-midi vendredi vers 13 heures, un homme soupçonné d‘être le meurtrier d’une fonctionnaire de police municipale jeudi à Montrouge (sud de Paris) est entré dans le magasin HYPER CACHER de la porte de Vincennes (est de Paris) en tirant des coups de feu à travers la porte d’entrée avant de prendre 5 otages à l’intérieur.
Les policiers sont arrivés très vite sur les lieux selon plusieurs témoins et ont encerclé le supermarché (Limite entre la Porte de Vincennes et la commune de Saint Mandé).
Par ailleurs, un appel à témoins a été lancé dans l’enquête sur la fusillade portelle jeudi à Montrouge (Hauts de Seine). Deux personnes sont recherchées : un homme de couleur de 32 ans Amédy Coulibaly et Hayat Boumedienne 26 ans qui est sa compagne. Amedy Coulibaly est l’auteur de la prise d’otages de la porte de Vincennes et il est probable qu’il est le meurtrier d’une fonctionnaire de police jeudi à Montrouge.

L’appel à témoin lancé par la police française s’accompagne d’un numéro de Tel. : 0805211717.

CHERIF KOUACHI CONNAÎT AMEDY COULIBALY

il se confirme que Cherif Kouachi, l’un des deux frères, probables auteurs de la tuerie dans les lcoaux de Charlie Hebdo, connaît Amédy Coulibaly. Ils se connaissent depuis le début des années 2000 au moment de l’existence d’une cellule extrémiste qui était active dans le quartier des Buttes Chaumont à Paris.

Les services secrets algériens auraient prévenu la France le 6 janvier dernier de l’imminence d’une attaque terroriste : c’est ce qu’affirment nos confrères de i-TELE.

ECHANGE DE TIRS ET DE GRENADES à DAMMARTIN EN GOELE VERS 17 HEURES

Selon l’Agence France Presse l’assaut a été donné à Dammartin en Goële par le GIGN contre les frères Kouachi.
Deux déflagrations et des échanges d’armes automatiques ont été entendus à hauteur de l’imprimerie oú se trouve les deux frères.
Un hélicoptère de la Sécurité civile s’est posé près de l’endroit oú sont supposés être retranchés les frères Kouachi qui détiennent un otage selon plusieurs témoignages.

LES FRERES KOUACHI ET AMEDY COULIBALY ONT ETE TUES AU COURS DES DEUX ASSAUTS SIMULTANES MENES PAR LE GIGN ET LE RAID

On apprend vers 17h20 que les deux frères Kouachi ont été tués par le GIGN et que l’otage qu’ils détenaient est sain et sauf. Selon des témoignages, les suspects de la tragédie meurtrière de Charlie Hebdo sont sortis de l’imprimerie les armes à la main en tirant sur les policiers.
L’assaut policier a été mené simultanément à la Porte de Vincennes à l’Hyper Cacher. Il a permis à plusieurs otages de quitter le magasin. Le preneur d’otage, Amédy Coulibaly, a également été tué par le RAID au cours de l’assaut.

Parmi les otages, plusieurs ont été tués. Celui de Dammartin les Goële est sain et sauf, en revanche quatre otages du supermarché Cacher de la Porte de Vincennes ont été tuées dont deux l’ont été au début de la prise d’otages. Quatre acteurs de la Porte de Vincennes – otages ou policiers – sont très grièvement blessés.

PREMIER BILAN DES TRAGEDIES DE DAMARIE ET DE LA PORTE DE VINCENNES : 7 MORTS ET QUATRE BLESSES GRAVES.

Sept morts parmi lesquels les frères Kouachi, Amédy Coulibaly le preneur d’otages du supermarché Cacher à Paris et quatre des acteurs de la tragédie Porte de Vincennes. On ne sait pas si les blessés graves sont des policiers ou des otages, voire un complice de Coulibaly.
A Dammartin-en-Goële, l’otage des frères djihadistes Chérif et Saïd Kouachi est sain et sauf.

Sur BFM TV, Amédy Coulibaly, joint par téléphone dans la journée de vendredi vers 15 heures affirmait avoir été synchronisés avec les tueurs de Charlie Hebdo.
Vendredi, la compagne de Amédy Coulibaly : Hayat Boumedienne, a été arrêtée.