DERNIERE MINUTE

La prise d'otages à Paris a fait cinq morts dont le terroriste

Amedy Coulibaly, qui était lié aux frères Kouachi, a été abattu lors de l'assaut donné par les forces de l'ordre.

Vous lisez:

La prise d'otages à Paris a fait cinq morts dont le terroriste

Taille du texte Aa Aa

Il est environ 17 heures, porte de Vincennes à Paris, quand les hommes du Raid lancent l’assaut à l’Hyper Cacher, où un homme, Amedy Coulibaly, retient en otage une quinzaine de personnes. Le rideau automatique s’ouvre. À terre, on distingue le corps d’un homme, abattu plus tôt par le forcené. Ce dernier ouvre aussitôt le feu sur les policiers, qui répliquent. Puis le terroriste surgit du fond du magasin et se rue sur les forces de l’ordre qui l’abattent. L’assaut a duré une trentaine de secondes. Les otages prennent la fuite. Quatre d’entre eux ont trouvé la mort, sans doute assassinés dès le début par le terroriste. Quatre autres sont grièvement blessés. Deux policiers ont également été touchés lors de la fusillade.

Amedy Coulibaly avait fait irruption à la mi-journée dans ce magasin, une épicerie juive qu’il n’avait pas choisie par hasard. Dans une interview téléphonique accordée à la chaîne BFM TV, il s’est revendiqué de l’organisation Etat islamique (EI) et affirme s‘être synchronisé avec les frères Kouachi, auteurs de l’attaque contre Charlie Hebdo.
La veille, l’homme de 32 ans avait tué à Montrouge une policière municipale et blessé grièvement son collègue.
Selon le procureur de la République de Paris, Amedy Coulibaly avait menacé de tuer tous les otages.