DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ahmed Merabet est le "visage de la République"


France

Ahmed Merabet est le "visage de la République"

Des affiches “je suis Ahmed”, ont fait leur apparition à Livry-Gargan, au nord-est de Paris. Plusieurs centaines de personnes ont rendu hommage ce dimanche à Ahmed Merabet. Le brigadier du commissariat du XIe arrondissement de la capitale a été blessé puis abattu froidement par les frères Kouachi mercredi alors qu’il se rendait sur les lieux de l’attentat après le massacre à Charlie Hebdo.

Il est “aujourd’hui le visage de la République pour tous les Français”, a déclaré le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone.

Ahmed Merabet devait fêter ses 41 ans le 8 février et s’apprêtait à devenir officier de police judiciaire, selon son frère Malek qui, samedi, a appelé à ne pas faire faire d’amalgame avec la religion musulmane.

“Français d’origine algérienne et de confession musulmane, (il était) très fier de s’appeler Ahmed Merabet, de représenter la police française et de défendre les valeurs de la République : liberté, égalité, fraternité”, a déclaré samedi Malek Merabet. (…) “Je m’adresse maintenant à tous les racistes, islamophobes et antisémites : il ne faut pas mélanger les extrémistes et les musulmans. Les fous n’ont ni couleur, ni religion. Je tiens à soulever encore un point : arrêtez de faire l’amalgame, de déclencher des guerres, de brûler des mosquées ou des synagogues ou de vous attaquer à des gens. Cela ne ramènera pas nos morts, et cela n’apaisera pas les familles.”

Malek Merabet s’est dit hanté par les dernières paroles de son frère, dont l’exécution a été filmée et diffusée sur les réseaux sociaux, au grand dam de sa famille déchirée par cette tragédie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Allemagne : attaque contre le Hamburger Morgenpost