DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Japon : un otage exécuté par l'EI ?


Japon

Japon : un otage exécuté par l'EI ?

Haruna Yukawa, aurait été exécuté par les jihadistes du groupe Etat Islamique. Dans une nouvelle vidéo postée sur internet, et envoyé au gouvernement japonais et à la famille du second otage, Kenji Goto explique que son compagnon de captivité Haruna a été décapité, photo à l’appui.
Il dénonce l’inaction de Shinzo Abe et explique que ses ravisseurs ne veulent plus d’argent mais la libération d’une jihadiste irakienne détenue en Jordanie depuis 2005, Sajida al-Rishawi.

Le gouvernement japonais tient une réunion de crise pour tenter de vérifier l’authenticité de cette vidéo. Il a officiellement demandé l’aide de la Jordanie.

Ce nouveau développement est intervenu près de 36 heures après l’expiration de l’ultimatum de 72 heures posé mardi dernier par les islamistes de l’EI qui menaçaient de tuer les deux Japonais à moins de recevoir une rançon de 200 millions de dollars.

Sur les réseaux sociaux, les témoignages de soutien aux otages continuent de circuler. De nombreux internautes brandissant les messages ‘‘Je suis Kenji’‘, ‘‘Je suis Haruna’‘, “Ne les tuez pas”.

Haruna Yukawa, patron d’une petite société de sécurité, avait été enlevé et maltraité en Syrie par des militants islamistes en août dernier, selon une vidéo postée sur internet.

Kenji Goto fournissait des reportages sur le Moyen-Orient aux chaînes de télévision nippones et soutenait aussi activement les enfants dans les territoires en guerre. Il était entré dans la zone contrôlée par l’EI fin octobre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Yémen : manifestation anti-houthis, incertitude sur l'avenir politique du pays