DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Conseil de l'Europe durcit le ton vis-à-vis de Moscou


France

Le Conseil de l'Europe durcit le ton vis-à-vis de Moscou

L’Assemblée parlementaire a maintenu hier partiellement la suspension des droits de vote de la délégation russe en réaction au soutien apporté par la Russie aux séparatistes ukrainiens.

“Nous avions informé nos collègues que si nos droits de vote ou le droit d‘être représenté dans les instances dirigeantes étaient suspendues, même pour une courte période, la délégation quitterait la session et ne participerait plus aux travaux de l’Assemblée jusqu‘à la fin 2015”, a déclaré le président de la délégation russe, Alexei Puchkov.

Les pouvoirs de la délégation russe avaient été contestés lundi à l’ouverture de la session 2015 par un conservateur britannique.

L’Assemblée exige aussi la libération de Nadia Savtchenko, lieutenant de l’armée ukrainienne détenue en Russie où elle est accusée de meurtre. Elle a depuis été élue députée au parlement ukrainien et incluse, à ce titre, au sein de la délégation ukrainienne envoyée à Strasbourg avec une immunité.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Regain de tension meurtrière entre le Hezbollah et Israël