PUBLICITÉ

Le Conseil de l'Europe durcit le ton vis-à-vis de Moscou

Le Conseil de l'Europe durcit le ton vis-à-vis de Moscou
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP et Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

L’Assemblée parlementaire a maintenu hier partiellement la suspension des droits de vote de la délégation russe en réaction au soutien apporté par la

PUBLICITÉ

L’Assemblée parlementaire a maintenu hier partiellement la suspension des droits de vote de la délégation russe en réaction au soutien apporté par la Russie aux séparatistes ukrainiens.

“Nous avions informé nos collègues que si nos droits de vote ou le droit d‘être représenté dans les instances dirigeantes étaient suspendues, même pour une courte période, la délégation quitterait la session et ne participerait plus aux travaux de l’Assemblée jusqu‘à la fin 2015”, a déclaré le président de la délégation russe, Alexei Puchkov.

Les pouvoirs de la délégation russe avaient été contestés lundi à l’ouverture de la session 2015 par un conservateur britannique.

L’Assemblée exige aussi la libération de Nadia Savtchenko, lieutenant de l’armée ukrainienne détenue en Russie où elle est accusée de meurtre. Elle a depuis été élue députée au parlement ukrainien et incluse, à ce titre, au sein de la délégation ukrainienne envoyée à Strasbourg avec une immunité.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Tribune : "Pour le Bélarus, le chemin vers l'Europe passe par Strasbourg"

La France affirme que la Russie a menacé d'abattre des avions français au-dessus de la mer Noire

Empoisonnement de Navalny : la Russie condamnée à la CEDH pour l'absence d'enquête