DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Yannis Varoufakis : un style qui marque les esprits

Son style vestimentaire fait couler beaucoup d’encre dans la presse internationale depuis qu’il a été nommé ministre grec des Finances, après la

Vous lisez:

Yannis Varoufakis : un style qui marque les esprits

Taille du texte Aa Aa

Son style vestimentaire fait couler beaucoup d’encre dans la presse internationale depuis qu’il a été nommé ministre grec des Finances, après la victoire éclatante de la gauche radicale Syriza. Et l’intérêt des médias pour Yannis Varoufakis est alimenté par sa tournée en Europe.

Physiquement, le ministre grec ne passe inaperçu. “Rarement en costume, souligne Lesoir.be, le ministre grec des Finances a souvent été aperçu ou filmé avec une chemise décontractée ou un tee-shirt à la mode, une veste en cuir et un jean. Certains le comparant même à Bruce Willis”.

Ce style de Varoufakis, qui a rencontré son homologue britannique ce lundi, a marqué les esprits à Londres. “Une veste en cuir et une chemise jazzy, ce n’est pas une tenue habituelle pour une réunion internationale des finances. Bravo Yanis Varoufakis”, écrit en titre dans son blog, la responsable de la rubrique “Fashion” du Guardian.

Le ministre grec qui est attendu mercredi à la BCE, “portait une veste en cuir qu’aurait pu mettre Poutine lors d’une chasse à l’ours”, indiquait hier Simon Jenkins, journaliste au Guardian, tout en soulignant que c‘était “agréable de voir le nouveau ministre grec des Finances ressembler à une personne normale. Avec ses jeans et ses chemises, Yanis Varoufakis lance un défi à l‘établissement bancaire européen”.

“Le goût vestimentaire révolutionnaire de Yanis Varoufakis”, titrait de son côté le Telegraph . “A suit wouldn’t have suited this Greek politician”. “Un costume n’aurait pas fait l’affaire de ce politicien grec”, ajoute le journal.

À son arrivée à Rome ce mardi, Yanis Varoufakis portait une veste noire, une chemise noire sans cravate, et un sac à dos, après avoir voyagé en classe économique, soulignait Ansa.it.

Un look décontracté qui s’accompagne d’un franc-parler comme a pu le constater le patron de l’Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem lors de sa rencontre avec le ministre grec vendredi.