DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Conférence téléphonique à quatre ce dimanche sur l'Ukraine


Allemagne

Conférence téléphonique à quatre ce dimanche sur l'Ukraine

François Hollande et Angela Merkel vont faire le point avec Vladimir Poutine et Petro Porochenko sur fond de tension très forte dans l’est après avoir négocié ardemment à Moscou.

Parallèlement, à la conférence sur la sécurité à Munich, le président ukrainien a brandi hier des passeports de soldats russes entrés en Ukraine pour prouver “l’agression et la présence de troupes russes” dans son pays.

Petro Porochenko a récusé toute volonté de déclencher une offensive en réagissant sur le renforcement militaire de Kiev. Il a estimé que les forces ukrainiennes avaient toujours fait preuve de responsabilité au cours du conflit et que plus la défense était forte, plus la conviction diplomatique l‘était également et que si elle ne l‘était pas, c‘était dès lors la porte ouverte à l’escalade” selon lui.

Sur le front des sanctions économiques à l‘égard de la Russie, un nouveau tour de vis sera mis en place dès lundi. Parmi les cibles, le vice-ministre russe de la défense que notre envoyé spécial James Franey a interrogé à Munich. Anatoly Antonov préfère ironiser : “je suis honoré, car cela signifie que je travaille efficacement. C’est une remarque positive et c’est aussi une évalution haute de ce que je possède réellement.
Je suis un peu surpris quand j’entends que quelqu’un souhaite introduire des sanctions contre des diplomates. Quel sera l’avenir ? Qui va entamer le dialogue ?”.

Concernant la diplomatie justement, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, s’est voulu prudemment optimiste estimant “possible des résultats pour dénouer vraiment le conflit”.

Pour sa part, le secrétaire d‘État John Kerry a indiqué que les Etats-Unis réfléchissaient à une aide “supplémentaire” à l’Ukraine et privilégiaient une solution “politique”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nigeria : présidentielle reportée pour raisons de sécurité